L’allocation de rentrée scolaire (ARS), destinée à aider les familles à assumer le coût de la rentrée, sera versée aux bénéficiaires à partir du 18 août 2020.

Pour la rentrée scolaire 2020, l’ARS est accordée, sous conditions de ressources, aux familles ayant à charge un ou plusieurs enfants écoliers, étudiants ou apprentis nés entre le 16 septembre 2001 et le 31 décembre 2013 inclus, et pour chaque enfant plus jeune déjà inscrit en CP.

Les montants de l’ARS sont fixés à :
469,95 euros pour un enfant de 6 à 10 ans,
490,95 euros pour un enfant de 11 à 14 ans,
503,88 euros pour un enfant de 15 à 18 ans.

Pour percevoir cette indemnité, les revenus de la famille ne doivent pas dépasser un plafond. Cette limite est fixée en fonction du nombre d’enfants à charge :

  • Pour un enfant à charge : 25.093 euros
  • Pour deux enfants à charge : 30.884 euros
  • Pour trois enfants à charge : 36.675 euros
  • Par enfant supplémentaire à charge : 5.791 euros
Vous êtes allocataire CAF ou MSA et votre enfant a moins de 16 ans : Vous n’avez aucune démarche à effectuer. Vous devez simplement avoir déclaré vos revenus auprès de votre caisse d’allocation familiale (à partir de début août, vous pouvez vérifier sur votre compte CAF que le versement de l’ARS apparaît).

Si votre enfant a entre 16 et 18 ans, c’est-à-dire qu’il est né entre le 16 septembre 2002 et le 31 décembre 2004, vous devez attester sur le site de la CAF que votre enfant est toujours scolarisé. Pour cela, rendez-vous sur http://www.caf.fr/ dans la rubrique “Mon Compte”. Vous pouvez le faire à partir de la mi-juillet (une notification CAF d’ouverture des déclarations vous sera envoyée quelques jours avant) pour que le versement intervienne au mois d’août.

Si vous n’êtes pas allocataire auprès de la CAF ou de la MSA : Vous devez remplir une “déclaration de situation des prestations familiales et logement“. Le document est téléchargeable en cliquant sur le lien et doit être remis à la caisse d’allocation familiale dont vous dépendez.

Si votre enfant à moins de 18 ans, mais touche une rémunération en tant qu’apprenti, son salaire ne doit pas dépasser 55% du SMIC, soit environ 943 euros à compter du 01 janvier 2020 pour que vous puissiez bénéficier de l’ARS.