Ce n’est pas une plaisanterie, la Direction va intégrer dans ses effectifs un tout nouveau binôme de félins spécialisés dans la chasse aux rats en milieu urbain… Fini la rigolade Ratatouille, c’est du sérieux là !

Comme vous le savez sans doute, cette décision intervient suite à l’arrivée d’une colonie de rats à l’entresol du 56 rue de Lille. La forte recrudescence de cet été (ndlr : ils ont peut-être eux aussi invité leurs amis d’Orsay…) a conduit nos collègues à déménager pour laisser place à d’importants travaux afin de retirer les faux plafonds et dératiser les lieux.

Est-ce que les rats transmettent des maladies ?

Oui, la transmission d’agents pathogènes par les rongeurs est un risque important. C’est également une des raisons majeures pour lesquelles la prévention en dératisation doit devenir aussi naturelle que la prévention des autres risques (incendie…) Et donc valable pour la Caisse des Dépôts !

Que ce soit en milieu professionnel, administratif, public, cette question mérite une attention toute particulière. Sans tomber dans l’exagération, il faut être conscient que ce problème est bien réel et qu’il doit donc être traité avec le plus grand sérieux.

Tout chef d’entreprise ou directeur d’établissement doit s’en préoccuper parce qu’il est garant en dernier ressort de la santé physique des personnes présentes sur les lieux dont il a la responsabilité.

En cas de problème à ce sujet, voici le lien à utiliser : http://cdcmedia.serv.cdc.fr/vous/pr…

Est-ce que ces maladies sont transmises par la morsure du rongeur ?

Tout d’abord, si le rat est courageux et se défend en cas d’agression, il n’attaque pas sans raison. Donc les cas de morsures ne sont pas très fréquents.

De plus, la morsure d’un rat n’est pas plus inquiétante que celle d’un autre animal. Il y a un risque d’infection assez classique, mais pas plus.

Quels sont donc ces risques et maladies transmises par les rats ?

Si on parle de « maladies du rat », il s’agit d’une généralité. Elle englobe en réalité l’ensemble des maladies que les rongeurs en général sont susceptibles de transmettre. Le rat n’est donc pas le seul coupable de ces maladies.

L’équipe UNSA CSSCT se mobilise à vos côtés pour sensibiliser la Direction sur ces importantes questions sanitaires qui demandent des réponses efficaces et plus sérieuses que l’adoption de 2 chats… A suivre !