Rappel important : en juin 2016 l’UNSA avait voté pour la mise en place du RIFSEEP car le projet porté par la DRH de l’Etablissement public CDC devant la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) permettait de maintenir le niveau de prime des fonctionnaires de la Caisse des Dépôts, ce qui n’aurait pas été le cas si nous avions rejeté ce texte.

En effet, le RIFSEEP s’applique à tous les fonctionnaires et seule la Caisse des Dépôts a pu négocier un système dérogatoire (avec des plafonds 7 fois plus élevés que le régime commun). L’autre bénéfice a été la sécurisation des primes perçues pour tous les fonctionnaires et salariés sous statut en fonction et qui permettra par ailleurs l’extension de la PVO à tous les personnels d’ici 2020 !

En ce qui concerne le barème des nouveaux entrants, l’UNSA considère que les montants proposés par la Direction sont trop faibles et pénaliseront les nouveaux personnels, ce qui ne manquera pas de provoquer des inégalités et donc du ressentiment entre les agents.

Au cours des discussions avec la RH, l’UNSA a obtenu des avancées telles que la prise en compte des durées d’échelon pour les revalorisations et un engagement à faire évoluer le barème annuellement. De même, des incohérences entre certains grades, que nous avions signalées, ont été corrigées. Mais cela ne suffit pas, à notre sens, à gommer le peu d’ambition du dispositif, notre organisation a donc émis un vote négatif en CT !

A savoir :

– Le RIFSEEP prévoit une augmentation de la PFT comprise entre 6 et 13% pour la période 2017-2020, avec un minimum de deux augmentations. L’évolution des personnels ayant un indice inférieur ou égal à l’indice terminal de la catégorie C doit être d’au moins +1,5% par an.
Au titre de l’année 2016, l’évolution moyenne autorisée par la Direction des Ressources humaines a été fixée à +1,97%. Si vous souhaitez contester l’augmentation qui vous a été attribuée, vous pouvez exercer un recours hiérarchique en utilisant le modèle de courrier disponible sur notre site (cdc.unsa.org).

– Par ailleurs et toujours dans le cadre du RIFSEEP, il est prévu que la Prime de fonction et de technicité soit revalorisée de 1 à 5% en cas de mobilité. En cas de changement de grade ou de corps, c’est le barème des « nouveaux entrants » qui s’applique. Toutefois, si l’augmentation qui résulte de l’application du barème est inférieure à 5% pour un changement de grade ou 10% pour un changement de corps, ce sont ces pourcentages qui seront retenus.

Les représentants UNSA sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.