Site UNSA Groupe CDC - Accueil



Dernière mise à jour :
mercredi 26 juin 2019

Info en bref
Permanence UNSA Bordeaux
mardi 25 juin

Christian GIBOUIN, fonctionnaire de catégorie B, affecté à la DRS, rejoindra l’équipe des permanents UNSA de Bordeaux le 1er septembre 2019.

Christian occupera des fonctions au sein des instances de concertation de l’Etablissement public, notamment au sein du CLU et CSSCT.

Tél : 05 56 11 40 20

Espace numérique dédié à la retraite des fonctionnaires de l’État
lundi 17 juin

Depuis le 1er février 2018 les fonctionnaires peuvent accéder à leur compteur individuel retraite sur le site de la Direction générale des Finances publiques.

Vous y retrouverez votre compte individuel retraite et de nombreux services associés dont une simulation du montant de votre pension.

HMI UNSA DR DE STRASBOURG
mardi 11 juin

L’UNSA, dans le cadre des heures mensuelles d’information, rencontrera les personnels de la DR de Strasbourg le 2 juillet 2019.

Participez nombreux !

L’UNSA participera à la Marche des fiertés le samedi 29 juin 2019 à Paris
vendredi 7 juin

L’UNSA a inscrit la lutte contre toutes les discriminations, dont celles en raison de l’orientation sexuelle, dans sa charte des valeurs fondatrices.

Cette année encore, l’UNSA souhaite souligner sa présence et son engagement dans la lutte contre toutes les discriminations en mettant en place un char aux couleurs de l’UNSA et aux couleurs de l’Inter LGBT et invite dès à présent ses militants franciliens à se mobiliser pour cette journée militante et festive !

L’UNSA sera aussi présente aux différentes marches se tenant en France.

NOUVEAU PROJET DE LOI SUR LA DEONTOLOGIE DANS LA FONCTION PUBLIQUE : L’UNSA S’ABSTIENT !
jeudi 28 mai

Des modifications importantes du statut général de la fonction publique en préservant l’équilibre des obligations et des droits des agents devaient être votés en 2013 mais de report en report le projet de loi a de nouveau été présenté devant le Conseil commun de la fonction publique (CCFC), le 18 mai 2015. Le gouvernement a souhaité simplifier son projet initial sur la déontologie pour en réduire la durée de l’examen au Parlement. Ce faisant, il renvoie une partie de son contenu à l’adoption d’ordonnances.

L’UNSA conteste la méthode et particulièrement les libellés larges des sujets pouvant être traités de cette façon dérogatoire, notamment l’ensemble des positions statutaires et des règles de mobilité. L’amendement qu’elle a déposé pour supprimer ce moyen a été voté à l’unanimité des organisations syndicales mais rejeté par la ministre.

De plus, les obligations définies par la loi sur la transparence de la vie publique qui concernent les élus, seront imposées et se surajouteront aux actuelles obligations des fonctionnaires alors qu’en 201,3 elles ne devaient pas s’appliquer aux agents. Tous ces éléments ont conduit l’UNSA à s’abstenir.

Cependant, l’UNSA note des éléments positifs : la ministre s’est engagée à mettre fin à l’intérim dans la FPE et dans la FPT, à repousser de deux ans la date d’application de la loi sur la dé précarisation des agents non titulaires, de traduire dans la loi les moyens pour la formation des élus aux CHSCT.


Toutes les brèves du site :