Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsPrimes PVO



Dernière mise à jour :
lundi 22 mai 2017

Info en bref
Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

Budget 2017 de la CDC : avis négatif du CT
lundi 3 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont émis un vote négatif lors du Comité technique du 31 mars dernier sur le projet de budget 2017 présenté par la Direction générale.

La Direction doit donc revoir sa copie…

L’UNSA a demandé au Directeur général d’une part de budgéter « l’extension de la PVO à tous les personnels » et d’autre part d’introduire un plan de pérennisation des emplois précaires.

Recrutement des temporaires vacances CDC en 2017
vendredi 24 février

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juin à septembre 2017 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Attention, vous avez jusqu’au 13 mars 2017 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

mardi 9 novembre 2010
Pour aller au-delà de la désinformation
PVO, retraite ... ou le double langage constant de la CFDT

Dans ses dernières brochures, la CFDT publique s’insurge contre une mise en place d’une PVO pour tous. C’est son droit, mais on est en droit aussi de s’étonner quand, de son côté, la CFDT privée demande (tout comme l’UNSA) un élargissement du périmètre d’attribution et des règles plus transparentes. Elle va même plus loin en portant des demandes individuelles de PVO dans certains secteurs !

Aujourd’hui le dossier PVO est enfin mis sur la place publique suite aux nombreuses interpellations de notre organisation. Cela dérange :

- la Direction qui doit justifier et clarifier sa position,

- certains syndicats qui ne peuvent plus jouer sur les deux tableaux.

En cette période électorale, la CFDT ressort les vieilles ficelles en essayant de faire un amalgame entre une revendication générale de l’UNSA - qui est effectivement l’attribution d’une PVO pour tous (versée à titre individuel ou collectif), la mise en place de règles claires et transparentes - et des sous-entendus nauséabonds d’une PVO pour les permanents syndicaux !

Nous n’entrerons pas dans ce petit jeu. D’autant que là aussi, la CFDT pratique le double langage : la CFDT publique s’offusque, mais la CFDT privée demande depuis plus de 2 ans que les délégués syndicaux privés perçoivent la moyenne des revalorisations salariales annuelles (PVO comprise) comme le stipule d’ailleurs l’accord sur les droits syndicaux.

Il est bien évident que les permanents syndicaux (quelle que soit par ailleurs leur appartenance) seront les derniers à bénéficier d’une PVO. Mais, à la différence de la CFDT, pour l’UNSA ce sujet doit être traité à l’identique pour les permanents syndicaux, qu’ils soient publics ou privés. C’est le sens de la démarche de l’UNSA depuis 2 ans vis-à-vis de la Direction. Ni plus, ni moins, comme d’ailleurs le prévoit le droit syndical.

Insinuer que certains permanents bénéficient de privilèges est parfaitement scandaleux. Il faut savoir qu’à la CDC, tous les permanents sont traités équitablement, bénéficient de la moyenne des primes et ont des avancements calqués sur la moyenne des agents.

Ce sont les mêmes qui vitupéraient hier contre l’intéressement ou l’attribution d’une prime en fonction des résultats qui aujourd’hui dénoncent et s’insurgent contre "la PVO pour tous". Quelle organisation syndicale voudrait aujourd’hui revenir sur l’intéressement ?

Intéressement, mise en place d’un système de redistribution calqué sur les résultats, épargne salariale, PVO pour tous,… l’UNSA a été, est et sera toujours une force de proposition sur tous ces sujets, afin que les salariés et fonctionnaires bénéficient de compléments de rémunération.

Forts du soutien électoral que vous venez de renouveler à notre organisation, nous continuerons à vous défendre, n’en déplaise à nos petits camarades de la CFDT.

Enfin sur d’autres sujets, la CFDT a la mémoire bien courte :

- N’a-t-elle pas, en 2003, accompagné avec force la première réforme des retraites de François Fillon et tous les reculs sociaux qui allaient avec ? Ne s’apprête-t-elle pas aujourd’hui à tourner rapidement la page d’un conflit en cherchant des portes de sortie comme la mise en place d’une retraite à compte notionnel ou l’ouverture de discussions avec le MEDEF sur l’emploi des jeunes et des seniors ?

- N’a-t-elle pas, il y a quelques années, négocié un accord cadre contenant de fortes régressions sociales avec Francis Mayer, sous la protection des vigiles ?

- N’essaie-t-elle pas actuellement de casser un accord senior à la CDC qui apporte pourtant des mesures avantageuses pour des centaines de salariés et fonctionnaires ?

Nous arrêterons là la liste et la polémique.

Les personnels souhaitent l’unité syndicale, nous aussi et venons de le prouver tout au long du conflit social sur les retraites. Mais le double jeu constant de la CFDT à la CDC devient intolérable.

Aujourd’hui, il est de notre devoir de remettre les pendules à heure !