Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsAccord-cadre 2019-2021



Dernière mise à jour :
mercredi 26 juin 2019

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Désignation d’un référent unique EP dédié au traitement des situations de violence et/ou de harcèlement au travail
vendredi 17 mai

Jérémie BAIS (UNSA) a été élu référent « harcèlements et violences au travail » par les membres du Comité Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) le 17 mai 2019.

Chaque collaborateur ou collaboratrice qui connaîtrait une situation délicate pourra saisir Jérémie en toute confidentialité.

Contact Tél : 01 58 50 31 19

Direction des risques du Groupe : vers une harmonisation des PVO !
mardi 30 avril

Suite aux diverses interventions de l’UNSA, la Directrice des risques vient d’annoncer aux personnels concernés les nouvelles règles de PVO établies avec la DRH pour les analystes financiers de DRG :

  • PVO à 5% pour les juniors (0-5 ans).
  • PVO à 8% pour les seniors (> 5 ans).

Ces PVO seront applicables à compter de l’année 2019, payables en 2020.

Une décision qui va dans le bon sens et qui apporte un peu plus d’équité entre les personnels de cette Direction.

Dégradation du Dialogue social à l’Etablissement public
mardi 9 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont dénoncé devant le Directeur général une dégradation du dialogue social au sein de l’Etablissement public depuis le début de l’année, notamment sur les dossiers présentés au CUEP et au CSSCT.

Ensemble, elles exigent un retour à de véritables discussions avec les Directeurs métiers lors des réorganisations de services notamment, mais aussi de disposer des documents dans des délais convenables.

Ensemble, elles demandent que la DRH soit exemplaire et respecte les partenaires sociaux.

Une motion signée par l’UNSA, la CGT, la CFDT, la CGC et le SNUP est annexée au PV du CUEP du 5 avril 2019.

Première rupture conventionnelle collective chez les fonctionnaires à la Caisse des Dépôts
vendredi 5 avril

Retrouvez dans l’article du Parisien la réaction de Luc Dessenne, Secrétaire général de l’UNSA CDC.

Précision le chiffre de 500 inclus l’ensemble des départs volontaires avec les mesures d’âges.

L’UNSA CDC revendique 200 postes pour la RCC pour l’ensemble des personnels publics et privés.

sur le web : Le Parisien
Recrutement des temporaires vacances CDC en 2019
lundi 25 mars

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juillet à août 2019 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Le DRH a supprimé unilatéralement désormais le mois de juin et septembre… Encore une restriction budgétaire qui pénalisera les jeunes.

L’UNSA dénonce fermement cette décision et interpellera le Directeur général lors du prochain CUEP.

Attention, vous avez jusqu’au 19 avril 2019 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

lundi 8 octobre 2018
12 octobre 2018 : examen du projet d’accord-cadre 2019-2021 par le Comité technique national

Apres plusieurs mois de négociations entre les organisations syndicales représentatives et la DRH, la Direction générale présentera un projet d’accord au Comité technique national du 12 octobre prochain. Ce projet sera ensuite ouvert à la signature des organisations syndicales. Pour qu’il s’applique, il faudra qu’il obtienne la signature de plusieurs organisations syndicales recueillant au moins 50% des voix aux élections professionnelles.

L’UNSA considère que le projet comporte de nombreuses mesures revendiquées par notre organisation, mais aussi des différences comme l’attribution minimale et maximale de points attribués aux salariés. D’autres encore incertaines car soumises à de nouvelles négociations début 2019 comme le plan de départs volontaires et un dispositif IPSEC retraités pour les salariés.

Au niveau de l’emploi, la DRH envisage 500 à 550 recrutements (2/3 fonctionnaires et 1/3 privés) dans un contexte de départs prévisionnels de 600 à 650 collaborateurs. L’accord prévoit un plan important de régularisation des emplois précaires (CDP) avant la fin de l’année et augmente à 30% le taux des recrutements des apprentis en contrat à durée indéterminée.

Il prévoit également l’amélioration significative des promotions et avancements des fonctionnaires au choix ou par examens professionnels (supérieurs en ratio à ceux de l’accord précédent), mais aussi plus de transparence dans les procédures de promotion des salariés, ainsi que l’attribution de 25 points (au lieu de 20 points précédemment).

De nombreuses mesures sont actées :

- La reconduction de la MATT sur 3 ans.
- La mise en place d’un plan d’aide aux départs volontaires.
- L’amélioration significative des indemnités de mobilité géographique et fonctionnelle.
- Le maintien du dispositif d’indemnité compensatrice (IC) rémunération, d’ICNBI, d’ICPVO sur une période de 3 ans glissants, y compris en cas de cumul de plusieurs postes.
- L’engagement de négocier un accord pour les salariés « IPSEC retraités ».
- L’attribution des 4 médailles du travail pour les personnels de droit public (20 jours par médaille).
- L’amélioration de la prime de tutorat qui passe à 600 €.
- Le développement de l’offre en matière d’accueil de la petite enfance par la réservation de 100 berceaux (au lieu de 50).
- La reconduction du dispositif de prise en charge des frais de transport pour les voyages entre l’Outre-mer et la métropole.

Enfin, l’accord confirme l’engagement de la Direction générale d’étendre la PVO à tous les salariés et fonctionnaires, cadres et non-cadre, de l’Etablissement public.

En cas de signature majoritaire de l’accord des mesures de rattrapages sont prévues pour les avancements des fonctionnaires et des salariés.

Au regard de tous ses éléments et comme à son habitude, l’UNSA prendra ses responsabilités dans l’intérêt du plus grand nombre.

*Le projet d’accord est disponible sur demande auprès des permanences UNSA sur les différents sites de l’Etablissement public.