Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsAccord Handicap CDC



Dernière mise à jour :
jeudi 14 février 2019

Info en bref
Rappel : départ à la retraite, ne partez pas en cours de mois !
jeudi 31 janvier

A savoir : L’article 46 de la loi n°2010-1330 du 9 novembre 2010 (JO du 10 novembre 2010) a mis fin au "traitement continué".

La pension est due à compter du premier jour du mois suivant la cessation de l’activité mais la rémunération est interrompue à compter du jour de la cessation d’activité.

Ces dispositions étant applicables aux pensions liquidées à compter du 1er juillet 2011, l’agent doit depuis cette date formuler sa demande de départ à la retraite avec une date d’effet au 1er jour du mois.

Campagne d’options pour les jours CET des personnels de la CDC
mercredi 23 janvier

La campagne d’options permettant aux personnels publics et privés de la CDC de faire un choix concernant les jours dont ils disposent sur leur CET est ouverte sur @Tempo du 23 janvier 2019 au 15 février 2019.

Voeux du DG : l’UNSA demande que le personnel mis à disposition soit invité
lundi 7 janvier

L’UNSA a saisi Eric Lombard par mail le 7 janvier 2019 pour que le personnel mis à disposition soit invité à sa cérémonie des vœux du 21 janvier prochain.

Monsieur le Directeur général,

Le personnel de la Caisse des dépôts mis à disposition n’a pas été convié cette année à votre cérémonie des vœux.

Jusqu’ici, ce personnel était invité et c’était une occasion unique pour eux d’échanger avec leurs anciens collègues et partenaires sociaux. Les vœux restaient leur dernier lien avec l’Etablissement public.

De plus, la population des agents mis à disposition représente un nombre dérisoire et ils ne comprennent pas votre choix de ne plus les inviter.

L’UNSA vous demande dès à présent de rectifier cet oubli et de bien vouloir les inviter à votre cérémonie du 21 janvier prochain.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ma demande.

Bien à vous,

Salomé Vaillant, Secrétaire générale adjointe

Revalorisation des plafonds PEE PERCO 2019
vendredi 28 décembre

Les plafonds d’abondement employeur pour l’année 2019 sont augmentés de 2% :

- En dispositif fin de carrière, le plafond du PEE est de 748€ (733€ en 2018) et le plafond du PERCO de 6.484€ (6.357€ en 2018).

- Hors dispositif fin de carrière, le plafond de chaque produit est de 2.939€ (2.881€ en 2018) avec une limite PEE + PERCO fixée à 3.673€ (3.601€ en 2018).

Si vous souhaitez utiliser votre intéressement pour obtenir le maximum d’abondement PERCO, il faudra verser 2.162€ pour le dispositif fin de carrière et 1.960€ hors dispositif fin de carrière.

N’hésitez pas à demander un rendez-vous auprès d’un de vos permanents UNSA pour une étude personnalisée de votre situation.

Campagne EPA 2018
jeudi 20 décembre

La campagne d’Entretien Professionnel Annuel (EPA) sera ouverte le 3 janvier 2019 et se terminera le 22 février 2019.

A cette occasion, l’UNSA diffusera à tous les personnels de l’Etablissement public CDC un guide pratique de l’EPA.

lundi 15 janvier 2018
Pour une meilleure insertion des travailleurs handicapés, l’UNSA prête à discuter

Le pré­si­dent de la Cour des Comptes a rendu public le 8 jan­vier 2018 un référé adressé au Premier minis­tre et à la Secrétaire d’État char­gée des per­son­nes handicapées inti­tulé l’aide à l’inser­tion pro­fes­sion­nelle des per­son­nes handicapées et l’inter­ven­tion de l’AGEFIPH et du FIPHFP.

En 10 pages, trois cha­pi­tres et quatre recom­man­da­tions, c’est un por­trait au vitriol qui est fait de la ges­tion de ces deux orga­nis­mes.

De plus, la Cour des Comptes pointe une col­lecte des res­sour­ces mal maî­tri­sée qui com­pro­met les mis­sions des deux orga­nis­mes. Certains employeurs publics et privés man­quent à leurs obli­ga­tions ou ten­tent de les mino­rer, ce que l’UNSA a tou­jours décrié.

L’UNSA note, depuis plu­sieurs années, des dys­fonc­tion­ne­ments chro­ni­ques qui peu­vent conduire à de telles conclu­sions. Cependant, force de pro­po­si­tion, elle sou­haite que rapi­de­ment, on prenne le chemin d’une concer­ta­tion posi­tive.

L’UNSA est tota­le­ment mobi­li­sée pour que les tra­vailleurs han­di­ca­pés puis­sent trou­ver, dans les orga­nis­mes créés à cet effet, les répon­ses indis­pen­sa­bles à leur entrée dans le monde du tra­vail et à leur main­tien (adap­ta­tion de leur poste de travail…). Actuellement plu­sieurs orga­nis­mes sont en charge de répon­dre à leurs besoins (FIPHFP-AGEFIPH). Faisons-en sorte qu’une nou­velle gou­ver­nance se mette en place en lien avec les ser­vi­ces publics de l’emploi (cap emploi, pôle emploi et mis­sion locale) et les employeurs publics.

Il reste beau­coup à faire pour l’inser­tion des per­son­nes en situa­tion de handicap. Alors que le nombre de deman­deurs d’emplois dans cette situa­tion dépas­sent 500 000, l’UNSA por­tera des pro­po­si­tions afin de répon­dre au défi d’une société inclu­sive et est dis­po­ni­ble pour dis­cu­ter des évolutions qui pourront le per­met­tre.