Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsAccord : Parcours professionnels - Epargne salariale - Dispositifs départs à la retraite



Dernière mise à jour :
vendredi 21 juin 2019

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Désignation d’un référent unique EP dédié au traitement des situations de violence et/ou de harcèlement au travail
vendredi 17 mai

Jérémie BAIS (UNSA) a été élu référent « harcèlements et violences au travail » par les membres du Comité Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) le 17 mai 2019.

Chaque collaborateur ou collaboratrice qui connaîtrait une situation délicate pourra saisir Jérémie en toute confidentialité.

Contact Tél : 01 58 50 31 19

Direction des risques du Groupe : vers une harmonisation des PVO !
mardi 30 avril

Suite aux diverses interventions de l’UNSA, la Directrice des risques vient d’annoncer aux personnels concernés les nouvelles règles de PVO établies avec la DRH pour les analystes financiers de DRG :

  • PVO à 5% pour les juniors (0-5 ans).
  • PVO à 8% pour les seniors (> 5 ans).

Ces PVO seront applicables à compter de l’année 2019, payables en 2020.

Une décision qui va dans le bon sens et qui apporte un peu plus d’équité entre les personnels de cette Direction.

Dégradation du Dialogue social à l’Etablissement public
mardi 9 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont dénoncé devant le Directeur général une dégradation du dialogue social au sein de l’Etablissement public depuis le début de l’année, notamment sur les dossiers présentés au CUEP et au CSSCT.

Ensemble, elles exigent un retour à de véritables discussions avec les Directeurs métiers lors des réorganisations de services notamment, mais aussi de disposer des documents dans des délais convenables.

Ensemble, elles demandent que la DRH soit exemplaire et respecte les partenaires sociaux.

Une motion signée par l’UNSA, la CGT, la CFDT, la CGC et le SNUP est annexée au PV du CUEP du 5 avril 2019.

Première rupture conventionnelle collective chez les fonctionnaires à la Caisse des Dépôts
vendredi 5 avril

Retrouvez dans l’article du Parisien la réaction de Luc Dessenne, Secrétaire général de l’UNSA CDC.

Précision le chiffre de 500 inclus l’ensemble des départs volontaires avec les mesures d’âges.

L’UNSA CDC revendique 200 postes pour la RCC pour l’ensemble des personnels publics et privés.

sur le web : Le Parisien
Recrutement des temporaires vacances CDC en 2019
lundi 25 mars

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juillet à août 2019 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Le DRH a supprimé unilatéralement désormais le mois de juin et septembre… Encore une restriction budgétaire qui pénalisera les jeunes.

L’UNSA dénonce fermement cette décision et interpellera le Directeur général lors du prochain CUEP.

Attention, vous avez jusqu’au 19 avril 2019 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

lundi 29 mai 2017
Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous : où en sommes-nous ?

Suite à l’annonce faite par le Directeur général de la CDC de supprimer l’Indemnité de Départ à la Retraite (IDR), l’UNSA a fait des propositions concrètes et constructives en direction de tous les personnels publics et privés, mais aussi de toutes les générations et notamment des jeunes. Ces propositions ont été envoyées à la DRH et aux autres organisations syndicales.

Après 3 séances de négociation, la DRH a présenté le 23 mai dernier un projet qui reprend le schéma proposé par l’UNSA d’avoir un socle autour d’un abondement PERCO amélioré par un système de bonification, d’une IDR commune public/privé et des mesures transitoires sur trois années (2018-2020).

L’idée est bonne mais le compte n’y est pas à ce stade.

Les premières simulations indiquent clairement une perte sèche de plusieurs milliers d’euros pour les personnels qui partiraient à la retraite dans les 4 prochaines années. Elles stabilisent les montants pour ceux qui partiraient entre 5 et 10 ans et à ce stade donnent peu de perspectives pour les personnels qui sont à plus de 10 ans d’un départ à la retraite.

Deux groupes de travail technique vont se constituer (31 mai et 7 juin) pour ajuster la proposition de la DRH et chercher un dispositif plus équitable, puis plusieurs réunions de négociation s’ouvriront pour essayer d’aboutir à un projet qui sera présenté au Comité technique national le 27 juin 2017.

L’UNSA demande dès à présent :
- que la période de transition soit portée à 4 ans, jusqu’en 2021,
- que les personnels puissent bénéficier du dispositif à partir d’une ancienneté Groupe de 10 ans (la Direction propose actuellement 20 ans),
- qu’une augmentation de l’intéressement soit envisagée pour permettre un versement volontaire sur le PERCO,
- que le socle de la mesure pérenne contienne un versement unilatéral de l’employeur sur le PERCO. Celui-ci pouvant être progressif pour atteindre le montant de 784€ par an, ce qui permettrait d’avoir une mesure meilleure que le dispositif actuel pour les jeunes générations et les rémunérations les moins élevées.

Plusieurs syndicats ont salué la méthode et le changement de cap de la DRH par rapport à son premier projet. Mais tous demandent des améliorations significatives !

La CGT a quitté la table des négociations. La CFDT, la CGC, le SNUP et l’UNSA ont continué à développer leurs arguments auprès de Paul PENY.