Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsQualité de vie au travail (QVT)



Dernière mise à jour :
dimanche 25 juin 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Information sur les négociations en cours « IDR/Mobilités
jeudi 22 juin

Après plusieurs mois de négociations, la Direction présentera au Comité technique national du 27 juin 2017 un projet d’accord concernant le dispositif de transition de l’Indemnité de Départ à la Retraite (IDR).

La négociation d’un nouveau dispositif d’indemnité pour les mobilités géographiques débutera en septembre pour la présentation d’un projet d’accord au Comité technique national du 19 octobre 2017.

Projet d’accord sur les moyens syndicaux à la CDC
jeudi 1er juin

La Direction a présenté lors du CTN du 29 mai 2017 un projet d’avenant à l’accord sur les moyens syndicaux existant. Celui-ci concerne désormais l’ensemble des organisations syndicales publiques et privées et s’articule autour de plusieurs chapitres concernant les moyens humains, l’utilisation des nouvelles technologies, les moyens matériels et financiers, ainsi qu’un dispositif de reconnaissance des parcours professionnels des permanents syndicaux et mandatés.

L’UNSA considère que le projet intègre un certain nombre d’améliorations et signera l’avenant.

Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

vendredi 5 mai 2017
Oui à l’application de l’accord QVT

Salariés, fonctionnaires de l’Etablissement public CDC : vous allez bientôt pouvoir bénéficier de l’expérimentation d’une plage d’ouverture des services unique de 7h à 20h.

Et pourtant, cette mesure adoptée lors de la signature de l’accord QVT le 5 juillet 2016 par la quasi-majorité des organisations syndicales (sauf le SNUP), a failli ne pas être mise en place, suite à un vote négatif émis lors du Comité technique du 26 avril 2017 par les organisations syndicales CGT, CFDT et SNUP !

Devant l’incohérence de certains représentants du personnel (cf. les votes émis en CHSCT et au CT), le DRH, Paul Peny, voulait retirer cette disposition très importante de l’accord QVT ! Il a fallu l’insistance de l’UNSA et de la CGC pour faire respecter la signature de l’accord et valider la mise en place de l’expérimentation sur une durée de 15 mois.

La mesure 34 de l’accord Qualité de Vie au Travail (QVT) prévoit de simplifier pour l’ensemble des personnels et du management la gestion de la journée de travail, en expérimentant une plage d’ouverture unique au sein de l’EP allant de 7h à 20h.

Les nouvelles dispositions :

- Amélioration de la conciliation entre vie personnelle et professionnelle en donnant la possibilité d’arriver plus tôt le matin ou de partir plus tard.

- Tout le temps travaillé sera désormais comptabilisé ! Le temps effectué dans ces nouvelles bornes sera comptabilisé, alors qu’avant il n’était pas pris en compte en dehors des EIS du service, sous réserve que le temps de travail n’excède pas 10h par jour et que l’amplitude individuelle n’excède pas 12h.

- Il n’y a pas de changement de l’organisation du travail dans les services et cette expérimentation n’aura pas d’impact sur certains EIS dérogatoires, par exemple les centres d’appel.

- Cette mesure s’articule également avec la mesure 9 de l’accord QVT qui prévoit « d’organiser un temps d’expression et d’échanges dans chaque unité de travail consacré au fonctionnement collectif et à la qualité de vie au sein du service ».

- Il s’agit d’une expérimentation sur une durée de 15 mois et un bilan sera fait au terme des 12 premiers mois de l’expérimentation. Si l’expérimentation est concluante, les conditions d’une éventuelle pérennisation de la mesure seront discutées, sinon elle ne sera pas poursuivie.

Cette mesure est corrélée avec la mesure 35 de l’accord QVT : expérimenter une nouvelle modalité d’organisation du temps de travail : « la semaine de 4 jours ».

Pour mémoire, tous les personnels publics et privés ont été consultés en début d’année pour savoir s’ils étaient intéressés par la semaine de 4 jours et plus de 20%, soit 1 108 personnes, ont répondu favorablement ! La mise en place de la semaine de 4 jours nécessite pour les personnels intéressés de pouvoir comptabiliser le temps quotidien sur des plages maximales, le rejet de l’expérimentation d’une plage d’ouverture des services unique aurait donc condamné cette mesure avant même qu’elle ne soit appliquée…

Enfin, il faut savoir que le même document de présentation de cette expérimentation a été soumis au CHSCT et au CTN et que les avis de certains représentants syndicaux divergent complètement !

Vote du CHSCT national du 22 mars :

-  Pour : UNSA - CFDT – SNUP
-  Abstention : CGT

Vote du CT national du 26 avril :

-  Pour : UNSA - CGC
-  Contre : CGT - CFDT - SNUP

Cherchez l’erreur !

L’intérêt des personnels est-il toujours la véritable préoccupation de certaines organisations syndicales ?