Site UNSA Groupe CDC - AccueilDroit publicPrimes



Dernière mise à jour :
vendredi 20 octobre 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Fonction publique : action du 10 octobre 2017
mercredi 4 octobre

Dans le cadre de l’intersyndicale réunissant les 9 organisations syndicales de la Fonction publique, un appel unitaire national à l’action est lancé pour le 10 octobre 2017.

Son objectif :
- S’opposer aux mesures négatives qui s’accumulent pour les agents de la Fonction publique (gel du point d’indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois dans la Fonction publique…).
- Exiger une véritable négociation.

L’UNSA CDC appelle tous les personnels à participer aux manifestations :
-  Dans toutes les grandes villes de France.
-  A Paris : RDV 14 heures place de la République – Nation

L’UNSA et les syndicats de la Fonction publique appellent tous à une journée d’action le 10 Octobre !
vendredi 15 septembre

C’est presque historique, l’’ensemble des syndicats a voté cette journée d’action contre les réformes de la Fonction publique prévues par le gouvernement. Une intersyndicale, composée de neuf syndicats dont l’UNSA, a décidé ce vendredi une journée de mobilisation et d’action des fonctionnaires pour le mardi 10 octobre prochain.

Ils souhaitent "faire entendre" leurs "profonds désaccords" avec les mesures "négatives" du gouvernement qui "s’accumulent".

Les syndicats "exigent une véritable négociation salariale qui aboutisse à une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des personnels par une augmentation du pouvoir d’achat et la revalorisation des carrières", ainsi que "le non rétablissement de la journée de carence".

L’UNSA CDC vous donnerons rapidement d’autres éléments concernant l’organisation de cette journée d’action Fonction publique.

Retour du jour de carence : démagogique et injuste
vendredi 21 juillet

La décision de réintroduire un jour de carence, annoncée par le ministre Gérald Darmanin lors des États Généraux des comptes de la nation, est profondément injuste car elle nuit à la santé des agents publics alors que leurs conditions de travail se dégradent fortement. Les agents ne s’absentent pas sans raison !

Elle est démagogique car ce n’est pas cette mesure représentant 170 millions d’euros qui rééquilibrera le budget de la France et qui permettra d’économiser les 5 milliards nécessaires pour boucler le budget 2017, selon l’audit de la Cour des comptes. Elle est tout simplement inutile !

Examens professionnels catégorie B Caisse des Dépôts (épreuves écrites : 16 mars 2017)
mercredi 15 mars

SACN en SACS :

Par arrêté du Directeur général de la CDC en date du 9 mars 2017, le nombre de postes à pourvoir à l’examen professionnel pour l’accès au grade de secrétaire d’administration de classe supérieure (SACS) de la CDC, ouvert au titre de l’année 2017, est fixé à 19.

C en SACS :

Par arrêté du Directeur général de la CDC en date du 9 mars 2017, le nombre de postes à pourvoir à l’examen professionnel pour le recrutement dans le grade de secrétaire d’administration de classe supérieure (SACS) de la CDC, ouvert au titre de l’année 2017, est fixé à 16.

Concours de catégorie B en 2017
mercredi 15 février

Un concours commun de catégorie B (externe et interne) sera organisé en 2017 pour des postes à la Caisse des Dépôts : les inscriptions sont enregistrées par Internet, du 7 février 2017 au 7 mars 2017 - 17h - sur le site du service inter académique des examens et concours du Ministère de l’Education Nationale (MENESR), sur l’académie de Paris.

Les épreuves écrites d’admissibilité auront lieu en région parisienne le 26 avril 2017. Les épreuves orales d’admission se dérouleront en région parisienne du 13 au 16 juin 2017.

mardi 2 mai 2017
Avis négatif unanime des organisations syndicale sur le barème des primes PFT
L’UNSA vote contre le barème « nouveaux entrants » de la PFT soumis au Comité technique national du 26 avril 2017. Pourquoi ?

Rappel important : en juin 2016 l’UNSA avait voté pour la mise en place du RIFSEEP car le projet porté par la DRH de l’Etablissement public CDC devant la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) permettait de maintenir le niveau de prime des fonctionnaires de la Caisse des Dépôts, ce qui n’aurait pas été le cas si nous avions rejeté ce texte.

En effet, le RIFSEEP s’applique à tous les fonctionnaires et seule la Caisse des Dépôts a pu négocier un système dérogatoire (avec des plafonds 7 fois plus élevés que le régime commun). L’autre bénéfice a été la sécurisation des primes perçues pour tous les fonctionnaires et salariés sous statut en fonction et qui permettra par ailleurs l’extension de la PVO à tous les personnels d’ici 2020 !

En ce qui concerne le barème des nouveaux entrants, l’UNSA considère que les montants proposés par la Direction sont trop faibles et pénaliseront les nouveaux personnels, ce qui ne manquera pas de provoquer des inégalités et donc du ressentiment entre les agents.

Au cours des discussions avec la RH, l’UNSA a obtenu des avancées telles que la prise en compte des durées d’échelon pour les revalorisations et un engagement à faire évoluer le barème annuellement. De même, des incohérences entre certains grades, que nous avions signalées, ont été corrigées. Mais cela ne suffit pas, à notre sens, à gommer le peu d’ambition du dispositif, notre organisation a donc émis un vote négatif en CT !

A savoir :

- Le RIFSEEP prévoit une augmentation de la PFT comprise entre 6 et 13% pour la période 2017-2020, avec un minimum de deux augmentations. L’évolution des personnels ayant un indice inférieur ou égal à l’indice terminal de la catégorie C doit être d’au moins +1,5% par an. Au titre de l’année 2016, l’évolution moyenne autorisée par la Direction des Ressources humaines a été fixée à +1,97%. Si vous souhaitez contester l’augmentation qui vous a été attribuée, vous pouvez exercer un recours hiérarchique en utilisant le modèle de courrier disponible sur notre site (cdc.unsa.org).

- Par ailleurs et toujours dans le cadre du RIFSEEP, il est prévu que la Prime de fonction et de technicité soit revalorisée de 1 à 5% en cas de mobilité. En cas de changement de grade ou de corps, c’est le barème des "nouveaux entrants" qui s’applique. Toutefois, si l’augmentation qui résulte de l’application du barème est inférieure à 5% pour un changement de grade ou 10% pour un changement de corps, ce sont ces pourcentages qui seront retenus.

Les représentants UNSA sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.