Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsTélétravail



Dernière mise à jour :
mercredi 26 juin 2019

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Désignation d’un référent unique EP dédié au traitement des situations de violence et/ou de harcèlement au travail
vendredi 17 mai

Jérémie BAIS (UNSA) a été élu référent « harcèlements et violences au travail » par les membres du Comité Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) le 17 mai 2019.

Chaque collaborateur ou collaboratrice qui connaîtrait une situation délicate pourra saisir Jérémie en toute confidentialité.

Contact Tél : 01 58 50 31 19

Direction des risques du Groupe : vers une harmonisation des PVO !
mardi 30 avril

Suite aux diverses interventions de l’UNSA, la Directrice des risques vient d’annoncer aux personnels concernés les nouvelles règles de PVO établies avec la DRH pour les analystes financiers de DRG :

  • PVO à 5% pour les juniors (0-5 ans).
  • PVO à 8% pour les seniors (> 5 ans).

Ces PVO seront applicables à compter de l’année 2019, payables en 2020.

Une décision qui va dans le bon sens et qui apporte un peu plus d’équité entre les personnels de cette Direction.

Dégradation du Dialogue social à l’Etablissement public
mardi 9 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont dénoncé devant le Directeur général une dégradation du dialogue social au sein de l’Etablissement public depuis le début de l’année, notamment sur les dossiers présentés au CUEP et au CSSCT.

Ensemble, elles exigent un retour à de véritables discussions avec les Directeurs métiers lors des réorganisations de services notamment, mais aussi de disposer des documents dans des délais convenables.

Ensemble, elles demandent que la DRH soit exemplaire et respecte les partenaires sociaux.

Une motion signée par l’UNSA, la CGT, la CFDT, la CGC et le SNUP est annexée au PV du CUEP du 5 avril 2019.

Première rupture conventionnelle collective chez les fonctionnaires à la Caisse des Dépôts
vendredi 5 avril

Retrouvez dans l’article du Parisien la réaction de Luc Dessenne, Secrétaire général de l’UNSA CDC.

Précision le chiffre de 500 inclus l’ensemble des départs volontaires avec les mesures d’âges.

L’UNSA CDC revendique 200 postes pour la RCC pour l’ensemble des personnels publics et privés.

sur le web : Le Parisien
Recrutement des temporaires vacances CDC en 2019
lundi 25 mars

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juillet à août 2019 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Le DRH a supprimé unilatéralement désormais le mois de juin et septembre… Encore une restriction budgétaire qui pénalisera les jeunes.

L’UNSA dénonce fermement cette décision et interpellera le Directeur général lors du prochain CUEP.

Attention, vous avez jusqu’au 19 avril 2019 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

jeudi 27 avril 2017
Accord télétravail : un accord majoritaire signé par l’UNSA, la CGC et la CGT

Après des mois de négociations avec la Direction, d’échanges entre les organisations syndicales, puis d’une présentation du projet pour avis devant le Comité technique national le 31 mars dernier, plusieurs organisations syndicales ont signé le 18 avril 2017 avec le Directeur général l’avenant à l’accord télétravail.

Ainsi et grâce à une signature majoritaire, tous les personnels publics et privés bénéficieront bientôt des avancées contenues dans le projet !

Saluons ici la CGT qui a pris ses responsabilités en signant à nos côtés cet avenant qui apporte de nombreuses améliorations aux dispositifs existants, améliorations très attendues par les personnels, à l’inverse de la CFDT qui a préféré rejoindre le camp du syndicalisme contestataire porté par le SNUP.

Cet avenant conduira à l’uniformisation de la procédure d’accès au télétravail pour l’ensemble de l’Etablissement public.

L’avenant prévoit les évolutions suivantes :

- Présenter l’accord écrit du futur télétravailleur permettant à la délégation du CHSCT de venir vérifier la compatibilité de l’espace de travail au domicile avec les règles d’hygiène et de sécurité. Les RH devront au préalable informer l’agent, non seulement de l’intérêt de cette visite, mais aussi qu’un refus de sa part n’aura pas de conséquence sur l’accord d’entrée dans le dispositif.

- Ouvrir la notion de télétravail sur avis médical du médecin de prévention ou du travail.

- Élargir la notion de télétravail au travail déporté dans des tiers lieux externes ou sur un site de l’EP différent de son affectation.

- Réduire l’obligation d’être présent deux jours sur site aux semaines dites « normales », c’est-à-dire hors congés ou absences.

- Autoriser la modification d’un jour télétravaillé et non plus seulement le report.

- Laisser aux agents le choix d’avoir recours au poste de travail mis à disposition par la CDC ou d’utiliser son matériel personnel avec la possibilité d’une prise en charge plafonnée lors de l’acquisition d’un matériel neuf.

Satisfaite de toutes ces avancées qu’elle a portées lors des négociations, l’UNSA a signé l’accord sans hésitation !

Par ailleurs, l’UNSA exige désormais que la CDC respecte totalement l’obligation d’offrir les mêmes droits individuels et collectifs aux télétravailleurs qu’aux autres agents notamment en matière de participation à la restauration et demande l’attribution de titres-restaurants pour les télétravailleurs.

A savoir :

Pour qu’un accord soit signé au sein de la CDC pour l’ensemble des personnels publics et privés, il faut qu’il recueille plus de 50% des suffrages enregistrés lors des élections au Comité technique national.

Représentativité syndicale actuelle :

- UNSA 27,93% + CGC 7,36% + CGT 20,45% = 55,74%

- CFDT 27,36% + SNUP 8,58% = 35,94%

Les pourcentages obtenus par FO 4,74% et la CFTC 3,58% sont neutralisés puisque ces deux organisations syndicales ne sont plus représentatives à la CDC.

Documents joints à cet article :