Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEgalité H/F



Dernière mise à jour :
mercredi 26 juillet 2017

Info en bref
Information sur les négociations en cours « IDR/Mobilités
jeudi 22 juin

Après plusieurs mois de négociations, la Direction présentera au Comité technique national du 27 juin 2017 un projet d’accord concernant le dispositif de transition de l’Indemnité de Départ à la Retraite (IDR).

La négociation d’un nouveau dispositif d’indemnité pour les mobilités géographiques débutera en septembre pour la présentation d’un projet d’accord au Comité technique national du 19 octobre 2017.

Projet d’accord sur les moyens syndicaux à la CDC
jeudi 1er juin

La Direction a présenté lors du CTN du 29 mai 2017 un projet d’avenant à l’accord sur les moyens syndicaux existant. Celui-ci concerne désormais l’ensemble des organisations syndicales publiques et privées et s’articule autour de plusieurs chapitres concernant les moyens humains, l’utilisation des nouvelles technologies, les moyens matériels et financiers, ainsi qu’un dispositif de reconnaissance des parcours professionnels des permanents syndicaux et mandatés.

L’UNSA considère que le projet intègre un certain nombre d’améliorations et signera l’avenant.

Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

lundi 3 avril 2017
Réaction UNSA à l’interview mixité publié dans Cd Média
Lettre ouverte de la Secrétaire générale adjointe de l’UNSA CDC à l’attention de Madame Virginie Chapron-du Jeu, Directrice des Finances du Groupe Caisse des Dépôts, membre du Comité de Direction

Madame,

Je me permets de réagir suite à votre interview sur la mixité en entreprise, disponible sur Cd Média et sur internet à l’adresse suivante : http://www.eveprogramme.com/27353/veritable-esprit-dequipe-se-revele-diversite/

Je suis atterrée par certains de vos propos et j’ose espérer que c’est une erreur de retranscription de la journaliste ou une maladresse de langage.

De par votre parcours et votre position, vous savez que le travail restant à faire pour promouvoir la mixité est colossal. Lorsqu’une femme telle que vous, qui plus est membre du comité de Direction de la Caisse des Dépôts, tient les propos suivants :

« J’ai pris conscience rapidement avec l’arrivée de mes enfants qu’un conjoint compréhensif et une bonne nounou font partie des clés d’une réussite équilibrée. »

Je ne peux alors qu’être très inquiète pour l’avenir et les jeunes générations.

Si la réussite professionnelle d’une femme reposait sur ces deux critères, alors nous avons oublié de définir dans l’accord égalité professionnelle homme-femme un conseil matrimonial et l’aide au recrutement d’une nounou, éléments clés selon vous de la réussite professionnelle des femmes ! Comment voulez-vous que les femmes réussissent lorsqu’une femme véhicule de tels propos qui entretiennent les stéréotypes ? Une femme célibataire ne peut pas réussir professionnellement ? Avez-vous conscience que vos propos renvoient une image péjorative et de dépendance de la femme vis à vis de son conjoint ? Est-il vraiment impossible pour une femme d’accéder à des postes de management sans le soutien d’un conjoint ? La réponse est non, je peux vous l’affirmer.

Votre discours insiste sur la parentalité et ces propos sont inadmissibles.

Je cite la suite :

« Il y a une attention toute particulière à porter aux mères au moment de l’arrivée du premier enfant. Le décrochage peut se faire à ce moment-là, quand les bouleversements personnels et une foule de problématiques d’organisation surgissent. »

Je vous le demande, Madame, les hommes ne sont-ils pas concernés par une naissance ? Quel décrochage évoquez-vous ?! De quels bouleversements personnels et quelles problématiques d’organisation parlez-vous ? En effet, il y a des bouleversements d’ordre biologique ou affectif mais nous savons toutes et tous y faire face ! Femme OU homme. Nous savons anticiper, nous savons nous organiser de manière à ne pas perturber notre implication au travail. Nombreux sont les hommes qui pensent que nous perdons des neurones suite à un accouchement, que nous sommes plus fatiguées, moins disponibles, alors je vous en prie, réfléchissez avant de vous exprimer dans une interview publique.

Puisque vous ramenez tout à la parentalité, devenir parent, n’est-ce pas une force supplémentaire ? En effet, cela entraîne plus de responsabilités, plus de patience et demande une maturité accrue. C’est un challenge organisationnel à relever.

Les discriminations à l’embauche sont nombreuses à la Caisse des dépôts. Vous savez que lors des entretiens d’embauche à l’Etablissement public, il est demandé aux femmes qui ont déjà un enfant si elles veulent en avoir d’autres. Vous savez qu’on leur affirme qu’elles seront absentes dès que leur enfant sera malade, que nous devons nous justifier à ce sujet et que cela est un frein à l’embauche.

Alors, je vous en prie, Madame, ne réduisez pas la réussite professionnelle d’une femme à un conjoint compréhensif et une bonne nounou.

Vos propos sont dangereux. Ils cantonnent les femmes à des rôles de mères et conditionnent la réussite de la femme aux qualités de leur mari et des gens qui les entourent et non pas à leurs qualités propres. Par là-même, vos propos déresponsabilisent complètement les hommes par rapport à la parentalité.

Enfin, accessoirement, sachez, Madame, que ces propos sont d’un autre siècle.

Je vous prier d’agréer, Madame, l’expression de mes meilleures salutations.

Paris, le 31 mars 2017

Salomé VAILLANT - Secrétaire générale adjointe

Documents joints à cet article :