Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEpargne salariale : PEE, PERCO, EPI



Dernière mise à jour :
jeudi 17 août 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Compte Personnel de Formation (CPF)
vendredi 4 août

L’UNSA CDC demande l’organisation d’un groupe de travail, dès le mois de septembre 2017, avec la DRH pour faire le point sur les règles d’application du CPF au sein de l’Etablissement public entre les personnels de droit public et de droit privé.

Information sur les négociations en cours « IDR/Mobilités
jeudi 22 juin

Après plusieurs mois de négociations, la Direction présentera au Comité technique national du 27 juin 2017 un projet d’accord concernant le dispositif de transition de l’Indemnité de Départ à la Retraite (IDR).

La négociation d’un nouveau dispositif d’indemnité pour les mobilités géographiques débutera en septembre pour la présentation d’un projet d’accord au Comité technique national du 19 octobre 2017.

Projet d’accord sur les moyens syndicaux à la CDC
jeudi 1er juin

La Direction a présenté lors du CTN du 29 mai 2017 un projet d’avenant à l’accord sur les moyens syndicaux existant. Celui-ci concerne désormais l’ensemble des organisations syndicales publiques et privées et s’articule autour de plusieurs chapitres concernant les moyens humains, l’utilisation des nouvelles technologies, les moyens matériels et financiers, ainsi qu’un dispositif de reconnaissance des parcours professionnels des permanents syndicaux et mandatés.

L’UNSA considère que le projet intègre un certain nombre d’améliorations et signera l’avenant.

Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

lundi 14 septembre 2009
Actualité semaine 38
Epargne salariale : un début de négociation très très laborieux !

Vaste débat que celui d’instaurer un dispositif commun à l’ensemble des personnels de l’Etablissement public, quel que soit leur statut.

Mais, à l’issue de la 2ème séance de la négociation portant sur le montant de l’abondement employeur qui s’est tenue le 9 septembre dernier, le constat est hélas … consternant !

En effet, la position figée la DRH, Martine Cornec, dans ses premières propositions, n’apporte pratiquement aucune avancée significative. Alors que les annonces et promesses émises par nos dirigeants (Jean Sebeyran fin 2006 et Augustin de Romanet à plusieurs reprises en 2007, 2008 et 2009) laissaient percevoir la mise en place d’un dispositif attractif.

A ce stade, il y a de quoi s’interroger sur la volonté réelle du Directeur général de mettre en place « un véritable produit de redistribution … ». Il est choquant – voire intolérable – de la part de la DRH d’invoquer "les mauvais résultats 2009" pour ne proposer aucun abondement supplémentaire à ceux actuellement en place, après avoir entendu les années précédentes – certes plus fastes – qu’il fallait attendre la mise en place de l’épargne salariale pour mettre en place un dispositif équitable de redistribution...

Pour les salariés, le relèvement du plafond du PEE à 2300 € (au lieu de 2000 €), encore en dessous du plafond légal, ne constitue qu’une actualisation du gel constaté depuis plusieurs années. C’est-à-dire RIEN DU TOUT !

Pour les fonctionnaires, sans abondement complémentaire, il n’y a aucun intérêt à changer de produit (EPI) pour d’autres (PEE ou Perco).

Quant au PERCO, nouveau dispositif d’épargne-retraite, la proposition d’abondement employeur annoncée s’élève à …300 € maximum annuel subordonné à un versement de l’agent de 1200 € ! A ce niveau, elle n’aura aucun effet incitatif à épargner pour les petits revenus, et un manque d’attractivité évident pour les hauts revenus.

On voudrait saboter le produit qu’on ne s’y prendrait pas autrement, sauf que dans le cas présent, c’est la Direction qui portera seule la responsabilité de l’échec de la négociation. Elle donnerait ainsi raison aux syndicats hostiles, pour des raisons dogmatiques, à la mise en place de nouveaux produits...

L’UNSA considère qu’il est URGENT d’instaurer un dispositif pérenne de redistribution d’une partie des résultats pour tous les personnels, salariés et fonctionnaires de la CDC. Les exemples existent au sein du groupe CDC (Informatique-CDC, CNP, SNI,...) et nous ne pouvons que conseiller à notre DRH de les étudier. Le PEE et le Perco, en complémentarité avec l’EPI, doivent permettre aux personnels de se constituer une réserve financière abondée par l’employeur pour améliorer notamment leurs ressources au moment du départ à la retraite.

Nous attendons donc des prochaines séances, un peu plus de sérieux dans les propositions de la Direction...