Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEpargne salariale : PEE, PERCO, EPI



Dernière mise à jour :
dimanche 22 octobre 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Coffre-fort électronique : décidez-vous impérativement avant le 24 octobre 2017 !
vendredi 20 octobre

La DRH rectifie le tir !

Lors de la réunion des Délégués du personnel du 20 octobre 2017, la DRH indique contrairement à l’annonce qu’elle avait faite devant les Délégués syndicaux le 13 octobre dernier, que sans réponse avant le 24 octobre 2017, elle déposera automatiquement le bulletin de paie dans le coffre-fort électronique de l’agent.

Si le coffre-fort électronique n’est pas activé à cette date, il faudra alors lancer une procédure spéciale auprès des RH pour avoir accès à votre coffre-fort individuel.

Si vous souhaitez continuer à recevoir votre bulletin de paie par courrier vous devez impérativement faire la demande sur le lien suivant :

Formulaire de demande d’accompagnement au départ à la retraite mode d’emploi !
vendredi 6 octobre

Le formulaire vous permettant de demander le bénéfice de tout ou partie des mesures mises en place par l’accord du 6 juillet 2017 signé par le Directeur général de la CDC, l’UNSA, la CFDT, la CGT et le SNUP concernant l’accompagnement des parcours professionnels par la promotion de l’épargne salariale et de dispositifs liés aux départs à la retraite est en ligne.

Je suis concerné, je remplis le formulaire avant le 31 octobre 2017 (date limite fixée par la DRH pour entrer dans dispositif).

Autorisation d’absence pour les Fêtes religieuses : l’UNSA demande une clarification des règles !
mardi 26 septembre

Depuis quelques temps, des collègues nous font part d’une interprétation, par le service de gestion du temps, des règles concernant la circulaire Fonction publique relative à l’octroi de jour d’absence.

L’UNSA demande à la DRH de l’Etablissement public d’organiser rapidement un groupe de travail syndicats/DRH sur ce sujet.

Congés de fin d’année
jeudi 21 septembre

Les organisations syndicales demandent le report des congés 2017 sur la période des vacances scolaires 2018 (jusqu’au 5 janvier 2018).

La DRH donnera une réponse (positive ou négative) à la fin du mois de septembre

Compte Personnel de Formation (CPF)
vendredi 4 août

L’UNSA CDC demande l’organisation d’un groupe de travail, dès le mois de septembre 2017, avec la DRH pour faire le point sur les règles d’application du CPF au sein de l’Etablissement public entre les personnels de droit public et de droit privé.

lundi 14 septembre 2009
Actualité semaine 38
Epargne salariale : un début de négociation très très laborieux !

Vaste débat que celui d’instaurer un dispositif commun à l’ensemble des personnels de l’Etablissement public, quel que soit leur statut.

Mais, à l’issue de la 2ème séance de la négociation portant sur le montant de l’abondement employeur qui s’est tenue le 9 septembre dernier, le constat est hélas … consternant !

En effet, la position figée la DRH, Martine Cornec, dans ses premières propositions, n’apporte pratiquement aucune avancée significative. Alors que les annonces et promesses émises par nos dirigeants (Jean Sebeyran fin 2006 et Augustin de Romanet à plusieurs reprises en 2007, 2008 et 2009) laissaient percevoir la mise en place d’un dispositif attractif.

A ce stade, il y a de quoi s’interroger sur la volonté réelle du Directeur général de mettre en place « un véritable produit de redistribution … ». Il est choquant – voire intolérable – de la part de la DRH d’invoquer "les mauvais résultats 2009" pour ne proposer aucun abondement supplémentaire à ceux actuellement en place, après avoir entendu les années précédentes – certes plus fastes – qu’il fallait attendre la mise en place de l’épargne salariale pour mettre en place un dispositif équitable de redistribution...

Pour les salariés, le relèvement du plafond du PEE à 2300 € (au lieu de 2000 €), encore en dessous du plafond légal, ne constitue qu’une actualisation du gel constaté depuis plusieurs années. C’est-à-dire RIEN DU TOUT !

Pour les fonctionnaires, sans abondement complémentaire, il n’y a aucun intérêt à changer de produit (EPI) pour d’autres (PEE ou Perco).

Quant au PERCO, nouveau dispositif d’épargne-retraite, la proposition d’abondement employeur annoncée s’élève à …300 € maximum annuel subordonné à un versement de l’agent de 1200 € ! A ce niveau, elle n’aura aucun effet incitatif à épargner pour les petits revenus, et un manque d’attractivité évident pour les hauts revenus.

On voudrait saboter le produit qu’on ne s’y prendrait pas autrement, sauf que dans le cas présent, c’est la Direction qui portera seule la responsabilité de l’échec de la négociation. Elle donnerait ainsi raison aux syndicats hostiles, pour des raisons dogmatiques, à la mise en place de nouveaux produits...

L’UNSA considère qu’il est URGENT d’instaurer un dispositif pérenne de redistribution d’une partie des résultats pour tous les personnels, salariés et fonctionnaires de la CDC. Les exemples existent au sein du groupe CDC (Informatique-CDC, CNP, SNI,...) et nous ne pouvons que conseiller à notre DRH de les étudier. Le PEE et le Perco, en complémentarité avec l’EPI, doivent permettre aux personnels de se constituer une réserve financière abondée par l’employeur pour améliorer notamment leurs ressources au moment du départ à la retraite.

Nous attendons donc des prochaines séances, un peu plus de sérieux dans les propositions de la Direction...