Site UNSA Groupe CDC - AccueilDroit privéMonétisation des CET des salariés



Dernière mise à jour :
jeudi 13 juillet 2017

Info en bref
IPSEC : Contrat responsable
mercredi 28 juin

Lors du comité technique national du 27 juin 2017, la Direction a présenté deux accords relatifs au contrat responsable et à une sur complémentaire IPSEC.

Durant les négociations, l’UNSA a partagé l’objectif de la Direction d’un maintien du niveau des prestations de l’IPSEC après la mise en place du contrat responsable au 1er janvier 2018.

L’UNSA considère que cet objectif est atteint par la mise en place d’une sur complémentaire individuelle et signera ces accords.

L’UNSA a demandé à la Direction d’être souple toute l’année 2018 pour ceux qui souhaiteraient adhérer en cours d’année et a rappelé sa demande d’étudier et de négocier un contrat au niveau groupe pour les retraités.

L’UNSA recommande fortement aux salariés de souscrire à la surcomplémentaire sous peine de voir leur droit aux remboursements fortement diminuer.

Rappel des votes

POUR : UNSA - CFDT - CGC

Abstention : CGT - SNUP

Augmentation de la valeur du point d’indice privé au 1er février 2017
mercredi 1er février

La valeur du point d’indice pour les salariés est passée de 6,3027 € à 6.3247 € au 1er février 2017 (décision unilatérale de la Direction générale de la CDC).

Campagne 2017 de promotions des salariés de droit privé
lundi 19 décembre

La campagne de promotions s’effectuera en janvier et février pour les promotions des TS dans la qualification supérieure (AET ou CEA).

Les formulaires sont disponibles sur CDMédia-rubrique RH.

La commission RH ad-hoc statuera le 20 février 2017 sur les demandes présentées par les candidats et/ou la hiérarchie.

Elle s’effectuera en février et mars pour les promotions des AET, CEA et CEB. Les demandes se font uniquement à l’initiative de la hiérarchie.

La commission RH ad-hoc se réunira le 24 mars 2017.

2ème tour des élections des Délégués du personnel de l’Etablissement public CDC : 25 juin 2015
lundi 22 juin

Fauite de quorum au 1er tour, un 2ème tour aura lieu du 22 au 25 juin 2015 par vote électronique.

Le 11 juin 2015, vous avez fait confiance à l’UNSA au 1er tour. L’UNSA vous appelle à confirmer et à amplifier ces résultats au second tour.

Taux de participation des élections des Délégués du personnel de la CDC du 11 juin 2015
jeudi 11 juin

Collège « cadres » 1057 votants sur 2083 inscrits, soit 50,74%

Collège « employés » 62 votants sur 227 inscrits, soit 27,31%

L’UNSA remercie les électrices et électeurs qui ont participé à ce scrutin.

Faute de quorum un deuxième tour aura lieu pour élire les Délégués du personnel entre le 22 et 25 juin 2015.

lundi 24 octobre 2016
Monétisation des "CET" : l’arnaque !

La Direction a trouvé 2 partenaires minoritaires (CFDT - CGC) pour signer un accord réducteur de droit pour les salariés de l’Etablissement public CDC.

Malgré un avis négatif rendu le 18 octobre dernier lors du Comité technique national (CTN) :

-  Contre : UNSA (5 voix) – CGT (3 voix) – SNUP (1 voix)
-  Abstention : CFDT (4 voix)
-  Pour : CGC (1 voix)

la Direction générale a quand même présenté à la signature un accord permettant un transfert de jours CET sur le PEE/PERCO uniquement pour les salariés de droit privé, excluant les fonctionnaires, les salariés sous statut et les contractuels de droit public.

Il ne s’agit en aucun cas d’une monétisation en « cash » comme certains l’écrivent, mais uniquement d’une possibilité de transférer des jours CET (10 par an) sur un plan d’épargne salariale avec une sortie différée à 5 ans minimum….

En échange de cette possibilité, les signataires de l’accord (CFDT et CGC) reviennent sur les droits existants pour les personnels de droit privé :

- Mise en place d’un plafond à 60 jours. Alors que l’accord en vigueur aujourd’hui signé par l’UNSA ne prévoyait pas de plafond pour les salariés.

- Mise en place d’un nouveau CET (plafonné à 60 jours) qui intégrera le solde de votre ancien CET à hauteur de 50 jours, si votre stock est supérieur à 50. Le solde des autres jours CET sera placé sur un « CET historique » qui ne pourra plus être alimenté.

- Epargne maximum de 10 jours par an, contre 20 aujourd’hui, dès lors que le CET a un solde supérieur à 20 jours.

Signataire des accords CET en vigueur, l’UNSA dénonce tant la méthode utilisée par la DRH pour parvenir à ses fins que la signature de la CGC et de la CFDT qui casse les droits existants, notamment la liberté d’alimenter son CET sans plafond.

Pour l’UNSA, il n’est pas concevable de revenir en arrière sur le nombre de jours d’abondement annuel des CET des salariés de droit privé.

Dans la même rubrique :
  1. Monétisation des "CET" : l’arnaque !
    24 octobre 2016

  2. Projet de monétisation des "CET des salariés" : avis négatif du Comité technique
    20 octobre 2016