Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsComptes Epargne Temps (CET) public/privé



Dernière mise à jour :
dimanche 23 septembre 2018

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Fin des prélèvements sur salaire des frais AGR : l’UNSA dénonce cette décision unilatérale de la DRH !
vendredi 27 juillet

Lors du Comité technique national du 21 juin dernier, l’UNSA a interpelé le Directeur général sur la fin des prélèvements sur salaire des frais de restauration AGR, des mensualités liées à certains prêts MSG et des cotisations de CDC Mutuelle pour les fonctionnaires.

Dans la cadre de la Qualité de Vie au Travail, l’UNSA a dénoncé cette décision unilatérale de la DRH et a demandé que le prélèvement sur salaire de ces frais soit maintenu.

L’ensemble des organisations syndicales a porté cette revendication mais la Direction a fait la sourde oreille.

DECS Transfert partiel d’activité : deuxième avis negatif du CT !
mercredi 25 juillet

Lors du Comité technique national du 13 juillet 2018, l’ensemble des organisations syndicales avaient voté « contre » le transfert d’activité de DECS vers Bpifrance.

Suite à cela, un Comité technique national extraordinaire a été convoqué le 25 juillet pour représenter le dossier, comme prévu par les textes.

De nouveau, ce projet a recueilli un vote « contre » des organisations syndicales. a Un groupe de travail est prévu à l’automne pour accompagner les personnels.

Vote CT du 25 juillet 2018 :

Contre : UNSA, CFDT, CGC et SNUP.

Projet d’organisation de la Caisse des Dépôts
vendredi 13 juillet

Le Directeur général a présenté lors du Comité technique national du 13 juillet 2018 le projet d’arrêté portant organisation de la Caisse des Dépôts.

Celui-ci a donné lieu à un long débat sur le positionnement notamment du Directeur général adjoint, Olivier SICHEL, qui aujourd’hui ne fait toujours pas partie des sept Directeurs nommés par décret.

De ce fait, l’UNSA a voté Contre le projet, ainsi que la CGT et le SNUP.

La CFDT et la CGC se sont abstenues.

La CFDT et la Caisse des Dépôts : une longue histoire d’amour !
vendredi 29 juin

Après avoir accueilli dans nos murs Edmond Maire dans les années 2000, Nicole Notat en 2002, Jean-Marie Spaeth de 2003 à 2010, voici maintenant le tour de Véronique Descacq actuelle secrétaire générale adjointe de la CFDT.

La CDC serait-elle le vivier de reclassement des syndicalistes CFDT ???

Un problème avec Fongépar ? Pas de soucis, pour la Direction tout va bien !
vendredi 8 juin

L’UNSA a dénoncé plusieurs fois auprès de la Direction les dysfonctionnements de Fongépar qui sont récurrents depuis le début de l’année.

Les réponses apportées sont désarmantes… La Direction nous explique que la MSG et les RH ont été au top et ont réglé les problèmes. Dans le même temps, cette même Direction nous explique que les réclamations et demandes d’informations sont réglées sous 10 jours…nous sommes en juin et rien n’a été fait.

En résumé, circulez, il n’y a rien à voir !

Le manque de surveillance de Fongépar est criante et l’UNSA demande rapidement la mise en place de processus clair.

lundi 17 octobre 2016
Monétisation des « CET » : le compte n’y est pas, ni pour les salariés, ni pour les fonctionnaires !

L’UNSA dénonce tant la méthode que le projet de la Direction !

Sur la méthode : depuis le début des négociations, la Direction n’a eu de cesse d’essayer de diviser les personnels de l’Etablissement public en proposant des négociations séparées : une pour les fonctionnaires et une autre pour les salariés !!!

De ce fait, côté fonctionnaire et après des mois de discussions, rien n’avance et la Direction compte mettre en place un dispositif unilatéral moins disant !

Côté privé, avec la complicité de certaines organisations syndicales (qui seront peut-être signataires d’un accord dans les prochains jours), la Direction présente un projet qui va réduire les droits des salariés sur le nombre de jours possible d’alimentation du CET en échange d’un transfert de jours (10 par an) sur le PEE/PERCO.

EN AUCUN CAS, IL NE S’AGIT DE MONETISATION comme certains l’écrivent dans leur mail mensuel… Mais uniquement d’un transfert de jours CET vers un autre support, c’est-à-dire PEE ou PERCO.

Pour l’UNSA, les propositions de la Direction pour les salariés ne sont pas acceptables en l’état :
- Mise en place d’un plafond à 60 jours. Rappelons que dans l’accord en vigueur aujourd’hui signé par l’UNSA, les CET des salariés n’ont pas de plafond et la loi n’en prévoit d’ailleurs pas.
- Le solde de votre nouveau CET sera celui de votre ancien CET. Si votre stock de jours est supérieur à 50, 50 jours seront positionnés sur votre nouveau CET (plafonné à 60 jours) et le solde des jours CET sera placé sur un « CET historique » qui ne pourra plus être alimenté. L’UNSA demande un gel des anciens CET et une remise à zéro pour les nouveaux CET si un plafond de 60 jours est introduit. Refus de la Direction sur cette demande pourtant légitime et déjà appliquée il y a quelques années sur les CET des fonctionnaires.
- Epargne maximum de 10 jours par an, contre 20 aujourd’hui, dès lors que le CET a un solde supérieur à 20 jours.

Sachant qu’elle ne trouvera pas d’accord majoritaire (+ de 50% d’organisations syndicales signataires), la Direction s’empresse de présenter un projet pour les salariés au prochain Comité technique le 18 octobre 2016, afin de ne pas appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui prévoit désormais les mêmes règles que dans le secteur public.

Pour l’UNSA, il n’est pas acceptable d’une part de revenir en arrière sur le nombre de jours d’abondement annuel des CET des personnels de droit privé et d’autre part, d’avoir des dispositifs différents entre les salariés et fonctionnaires, alors que nous prônons l’harmonisation des droits pour tous les personnels.

Diviser pour mieux régner : la Direction trouvera-t-elle des partenaires ?