Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsComptes Epargne Temps (CET) public/privé



Dernière mise à jour :
mardi 11 décembre 2018

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Demande UNSA "prime de fin d’année"
mardi 11 décembre

Monsieur le Directeur général,

Suite aux annonces du gouvernement et du Président de la République de « demander à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d’année à leurs employés, qui sera défiscalisée », l’UNSA vous demande de bien vouloir ouvrir une négociation dans les prochains jours avec les organisations syndicales pour discuter des modalités de versement.

L’UNSA demande que cette prime soit versée à tous les personnels publics et privés de l’Etablissement public CDC.

Je vous remercie par avance. Bien à vous,

Paris, le 11 décembre 2018

Salomé Vaillant

Secrétaire Générale Adjointe UNSA CDC

Ouverture de la campagne CET
lundi 10 décembre

La campagne d’alimentation du Compte Epargne Temps (CET) via Tempo est ouverte et durera jusqu’au 31 décembre 2018.

Don de jours : en décembre, soyez solidaires !
vendredi 7 décembre

Suite à l’accord Don de jours signé en octobre 2015 par l’UNSA et une majorité de syndicats, vous pouvez chaque année faire un don de jours pour aider des collègues en situation difficile (maladie grave enfants, ascendants, etc…).

L’ouverture de la campagne RH est ouverte jusqu’au 31 décembre 2018.

Rappelons qu’il est possible de donner une demi-journée à minima (10 jours maximum) chaque année en décembre et de faire don à tout moment de jours de congés CET.

Elections professionnelles de l’Etablissement Public (CUEP et CLU) du 6 décembre 2018
jeudi 6 décembre

Une très forte participation des personnels publics et privés de la CDC

62,91% CUEP National

71,51% CLU Angers

73,73% CLU Bordeaux

56,48% CLU Ile-de-France

Merci de votre mobilisation et participation à ce scrutin.

PVO pour tous : vrai ou faux ?
vendredi 30 novembre

Face à la désinformation de certains syndicats, l’UNSA vous invite à lire le flash info RH n° 290 du 23 novembre 2018 :

"La concertation relative aux modalités de mise en place, pour l’ensemble des agents de l’Etablissement public, de dispositifs de nature indemnitaire à caractère individuel ou collectif, par l’harmonisation et la généralisation des dispositifs de parts variables (PVO), sera ouverte dès le 12 décembre prochain."

Ensemble, faisons progresser nos droits, agissons pour plus d’équité entre les personnels !

lundi 17 octobre 2016
Monétisation des « CET » : le compte n’y est pas, ni pour les salariés, ni pour les fonctionnaires !

L’UNSA dénonce tant la méthode que le projet de la Direction !

Sur la méthode : depuis le début des négociations, la Direction n’a eu de cesse d’essayer de diviser les personnels de l’Etablissement public en proposant des négociations séparées : une pour les fonctionnaires et une autre pour les salariés !!!

De ce fait, côté fonctionnaire et après des mois de discussions, rien n’avance et la Direction compte mettre en place un dispositif unilatéral moins disant !

Côté privé, avec la complicité de certaines organisations syndicales (qui seront peut-être signataires d’un accord dans les prochains jours), la Direction présente un projet qui va réduire les droits des salariés sur le nombre de jours possible d’alimentation du CET en échange d’un transfert de jours (10 par an) sur le PEE/PERCO.

EN AUCUN CAS, IL NE S’AGIT DE MONETISATION comme certains l’écrivent dans leur mail mensuel… Mais uniquement d’un transfert de jours CET vers un autre support, c’est-à-dire PEE ou PERCO.

Pour l’UNSA, les propositions de la Direction pour les salariés ne sont pas acceptables en l’état :
- Mise en place d’un plafond à 60 jours. Rappelons que dans l’accord en vigueur aujourd’hui signé par l’UNSA, les CET des salariés n’ont pas de plafond et la loi n’en prévoit d’ailleurs pas.
- Le solde de votre nouveau CET sera celui de votre ancien CET. Si votre stock de jours est supérieur à 50, 50 jours seront positionnés sur votre nouveau CET (plafonné à 60 jours) et le solde des jours CET sera placé sur un « CET historique » qui ne pourra plus être alimenté. L’UNSA demande un gel des anciens CET et une remise à zéro pour les nouveaux CET si un plafond de 60 jours est introduit. Refus de la Direction sur cette demande pourtant légitime et déjà appliquée il y a quelques années sur les CET des fonctionnaires.
- Epargne maximum de 10 jours par an, contre 20 aujourd’hui, dès lors que le CET a un solde supérieur à 20 jours.

Sachant qu’elle ne trouvera pas d’accord majoritaire (+ de 50% d’organisations syndicales signataires), la Direction s’empresse de présenter un projet pour les salariés au prochain Comité technique le 18 octobre 2016, afin de ne pas appliquer les dispositions de la loi El Khomri qui prévoit désormais les mêmes règles que dans le secteur public.

Pour l’UNSA, il n’est pas acceptable d’une part de revenir en arrière sur le nombre de jours d’abondement annuel des CET des personnels de droit privé et d’autre part, d’avoir des dispositifs différents entre les salariés et fonctionnaires, alors que nous prônons l’harmonisation des droits pour tous les personnels.

Diviser pour mieux régner : la Direction trouvera-t-elle des partenaires ?