Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsTélétravail



Dernière mise à jour :
samedi 21 septembre 2019

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Signature de l’accord sur le renouvellement des compétences
jeudi 19 septembre

La Direction générale vient d’annoncer que le projet d’accord relatif à la mise en œuvre de mesures accompagnant le renouvellement des compétences au sein de l’Etablissement public CDC sur la période 2019-2021 sera proposé à la signature des organisations syndicales représentatives le 24 septembre 2019 en présence du Directeur général.

Au regard des mesures contenues dans le projet et suite au vote favorable émis au CUEP du 11 juin dernier, l’UNSA signera cet accord.

Réforme des retraites : ce que va plaider l’UNSA auprès du gouvernement
vendredi 6 septembre

Interview de Laurent Escure , secrétaire général de l’UNSA National, dans "Les échos"

Le secrétaire général de l’UNSA, Laurent Escure, se prononce pour une réforme « équitable » des retraites. Il réclame pour cela d’importantes mesures pour en atténuer les effets sur les générations déjà au travail.

L’UNSA soutient financièrement les salariés de CDC Mutuelle
lundi 12 août

En conflit depuis plus de 3 semaines avec le Président et le Conseil d’administration de CDC Mutuelle pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail dues en grande partie à un management toxique.

L’UNSA vient de verser dans la cagnotte solidaire ouverte sur Leetchi 1500 € pour aider financièrement les salariés qui ont été en grève du 26 juin au 16 juillet 2019.

Par ailleurs, tous les syndicats de la CDC demandent que la Direction de la Caisse des Dépôts intervienne auprès de CDC Mutuelle pour faire cesser au sein de notre maison les agissements intolérables de la Directrice de CDC Mutuelle.

Grève à CDC Mutuelle
jeudi 27 juin

Depuis 48 heures, tous les salariés de CDC Mutuelle sont en grève illimitée pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail dûes en grande partie à un management toxique.

L’UNSA, ainsi que toutes les organisations syndicales de la CDC, soutient le mouvement des salariés.

L’UNSA, la CGT, la CFDT, la CGC et le SNUP viennent de demander ensemble à la DRH de la CDC d’intervenir auprès du Président et des administrateurs du Conseil d’administration, d’ouvrir des discussions avec les grévistes et de mettre fin aux agissements nocifs de la Directrice de la Mutuelle.

Désignation d’un référent unique EP dédié au traitement des situations de violence et/ou de harcèlement au travail
vendredi 17 mai

Jérémie BAIS (UNSA) a été élu référent « harcèlements et violences au travail » par les membres du Comité Santé, Sécurité et Conditions de Travail (CSSCT) le 17 mai 2019.

Chaque collaborateur ou collaboratrice qui connaîtrait une situation délicate pourra saisir Jérémie en toute confidentialité.

Contact Tél : 01 58 50 31 19

mercredi 19 octobre 2016
Télétravail : pour l’UNSA il faut faire évoluer l’accord !

Le télétravail à la CDC c’est déjà une longue histoire et il a fallu batailler fortement pour le mettre en place il y a maintenant un peu plus de 10 ans.

Si aujourd’hui, ce mode d’organisation du travail satisfait pleinement les 366 télétravailleurs récencés fin 2015, tout le monde s’accorde pour dénoncer les délais d’installation beaucoup trop longs (plusieurs mois entre la demande et la concrétisation) et la lourdeur de la procédure.

Les deux principaux éléments qui conduisent à une durée d’installation excessive, sont bien identifiés : l’intervention du sous-traitant d’Orange pour l’installation technique au domicile et la visite au domicile d’une délégation du CHSCT préalablement à l’installation du télétravailleur.

L’UNSA, signataire de l’accord, a fait plusieurs propositions pour simplifier et accélérer l’accès des personnels au télétravail, dont la suppression de la visite obligatoire du CHSCT chez le télétravailleur. Certains syndicats s’opposent à cette demande et bloquent jusqu’à présent toutes évolutions du dispositif !

Or depuis février 2016, un décret relatif à la mise en place du télétravail dans la Fonction publique permet au télétravailleur de refuser le passage du CHSCT à son domicile. La Direction doit donc rouvrir le dossier, afin que l’Etablissement public se mette en conformité avec la nouvelle réglementation.

La Direction propose que désormais la visite CHSCT soit soumise à l’accord des personnes concernées (donc plus d’obligation). L’UNSA, dans un souci de respect de la réglementation et de la sphère privée des personnels est totalement satisfaite de cette nouvelle possibilité offerte aux demandeurs.

Par ailleurs, des progrès technologiques vont permettre d’accéder au système d’information de la CDC grâce à une clé paramétrée par Informatique-CDC utilisable sur n’importe quel matériel informatique relié à internet. Cette nouvelle procédure aura l’énorme avantage de supprimer toute intervention technique au domicile et de simplifier ainsi l’accès au télétravail.

La négociation est donc ouverte et l’UNSA souhaite que le pragmatisme l’emporte sur toute considération idéologique...