Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEgalité H/F



Dernière mise à jour :
lundi 22 mai 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

Budget 2017 de la CDC : avis négatif du CT
lundi 3 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont émis un vote négatif lors du Comité technique du 31 mars dernier sur le projet de budget 2017 présenté par la Direction générale.

La Direction doit donc revoir sa copie…

L’UNSA a demandé au Directeur général d’une part de budgéter « l’extension de la PVO à tous les personnels » et d’autre part d’introduire un plan de pérennisation des emplois précaires.

Recrutement des temporaires vacances CDC en 2017
vendredi 24 février

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juin à septembre 2017 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Attention, vous avez jusqu’au 13 mars 2017 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

jeudi 28 janvier 2016
Etude Mixité Groupe Caisse des Dépôts : une enquête inadmissible !

C’est avec stupéfaction et même une certaine indignation que nous avons découvert dans nos boîtes aux lettres en début de semaine la nouvelle enquête que lance le réseau Alter Egales, intitulée « Etude Mixité Groupe Caisse des Dépôts ».

Certes le sujet est intéressant, digne d’intérêt et a priori n’appelle pas à contestation. Sauf que … d’une part il est fait allusion aux résultats du baromètre social, présenté partiellement aux représentants du personnel, et que le panel destinataire ne représente qu’une petite partie de l’effectif du groupe CDC, essentiellement des femmes cadres dirigeantes.

Alter Egales se présente en effet comme « le réseau des femmes cadres du groupe CDC ». Et ce avec la caution de notre DRH Groupe qui par ailleurs ne respecte pas les engagements contractuels en matière d’égalité professionnelle F/H.

Par exemple, la commission de suivi de l’accord égalité professionnelle F/H groupe CDC, signé en 2002, prévoit la réunion chaque année d’une commission « COMPAREFH », visant à évaluer la situation et l’évolution de la problématique égalité professionnelle au sein du groupe, laquelle ne s’est pas tenue en 2015 malgré nos demandes.

Sachant bien entendu, comme chacun sait, que les moyennes de rémunération des femmes, à l’Etablissement public comme dans toutes les filiales, sont toujours inférieures à celles des hommes, sans parler des promotions toujours plus défavorables aux femmes.

Malgré cette réalité incontestable, la Direction continue d’affirmer sans ciller qu’il n’y a pas d’inégalités de rémunération entre les femmes et les hommes du moins à l’Etablissement public, qu’il ne s’agit que d’une histoire de « ressenti » !

Quant au contenu de ladite enquête, il est consternant : questions simplistes et binaires, se contentant d’opposer les hommes et les femmes. Encore un consultant ou officine extérieure que la DRH finance, dans un but qui nous échappe… au lieu de s’attaquer à la réalité du terrain et agir concrètement sur tous les axes de la problématique : rémunération, mixité des filières, mobilité, formation, équilibre vie professionnelle-vie privé, impacts sur la retraite.

Il est déplorable que les représentants du personnel soient ignorés, que les accords ne soient pas respectés, que la concertation et le dialogue social restent des mots vains et que l’intelligence collective se limite à des réseaux étroits comme Alter Egales.

Le sujet est sérieux, il est temps d’agir plutôt que de faire de la sociologie de boudoir pour cadres élitistes avec de grands discours vertueux et hypocrites pour faire croire qu’on veut changer ce qu’on ne tient surtout pas à changer. Les chiffres et statistiques parlent d’eux-mêmes, pas besoin d’enquêtes-alibis !

Inutile d’ajouter que nous appelons au boycott de cette opération de com…

Documents joints à cet article :