Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEgalité H/F



Dernière mise à jour :
lundi 22 mai 2017

Info en bref
Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

Budget 2017 de la CDC : avis négatif du CT
lundi 3 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont émis un vote négatif lors du Comité technique du 31 mars dernier sur le projet de budget 2017 présenté par la Direction générale.

La Direction doit donc revoir sa copie…

L’UNSA a demandé au Directeur général d’une part de budgéter « l’extension de la PVO à tous les personnels » et d’autre part d’introduire un plan de pérennisation des emplois précaires.

Recrutement des temporaires vacances CDC en 2017
vendredi 24 février

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juin à septembre 2017 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Attention, vous avez jusqu’au 13 mars 2017 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

mardi 17 mars 2015
Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique

Trois études portant sur les écarts de rémunération, commandées par la DGAFP et le Défenseur des Droits dans le cadre de l’accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique, ont été présentées aux organisations syndicales le 12 mars.

Les écarts de rémunération représentent en moyenne 12% contre 19% dans le secteur privé : 16% pour la Fonction publique de l’État, 14% dans la Fonction publique hospitalière, 8% dans la Fonction publique territoriale.

Les chercheurs mettent particulièrement en évidence que ces écarts résultent d’effets qui peuvent se combiner. Parmi ces effets, figure le fameux « plafond de verre » qu’on constate dans la Fonction publique comme dans le secteur privé : plus les niveaux de rémunération sont élevés et moins les femmes ont une probabilité d’y accéder.

Ce qui est qualifié de ségrégation professionnelle, comme la surreprésentation des femmes dans les filières moins bien rémunérées, ainsi que l’impact du temps de travail, sont également deux facteurs importants.

Enfin, les conséquences de la maternité et de la parentalité sont clairement identifiées comme négatives sur les rémunérations, les avancements et promotions, y compris sur les postes à responsabilité.

L’ensemble de ces effets cumulatifs génère des écarts de rémunération qui s’accroissent tout au long de la carrière et qui, de plus, impactent le niveau des pensions des femmes.

Pour l’UNSA, ces études confirment des causes déjà identifiées. Les mesures contenues dans le protocole d’accord signé le 8 mars 2013 sont destinées à lutter contre ces inégalités avérées.

C’est pourquoi le protocole doit s’appliquer pleinement et toutes les dispositions qu’il contient doivent être mises en oeuvre sans délais, y compris, à travers une approche intégrée, celles liées à d’autres dossiers Fonction publique (PPCR, QVT, action sociale).