Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsQualité de vie au travail (QVT)



Dernière mise à jour :
dimanche 25 juin 2017

Info en bref
Information sur les négociations en cours « IDR/Mobilités
jeudi 22 juin

Après plusieurs mois de négociations, la Direction présentera au Comité technique national du 27 juin 2017 un projet d’accord concernant le dispositif de transition de l’Indemnité de Départ à la Retraite (IDR).

La négociation d’un nouveau dispositif d’indemnité pour les mobilités géographiques débutera en septembre pour la présentation d’un projet d’accord au Comité technique national du 19 octobre 2017.

Projet d’accord sur les moyens syndicaux à la CDC
jeudi 1er juin

La Direction a présenté lors du CTN du 29 mai 2017 un projet d’avenant à l’accord sur les moyens syndicaux existant. Celui-ci concerne désormais l’ensemble des organisations syndicales publiques et privées et s’articule autour de plusieurs chapitres concernant les moyens humains, l’utilisation des nouvelles technologies, les moyens matériels et financiers, ainsi qu’un dispositif de reconnaissance des parcours professionnels des permanents syndicaux et mandatés.

L’UNSA considère que le projet intègre un certain nombre d’améliorations et signera l’avenant.

Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

jeudi 5 mars 2015
L’accord sur la Qualité de Vie au Travail dans la Fonction publique ne sera pas validé, faute de signataires suffisants

Après FO, Solidaires et la FSU, c’est au tour de la CGT d’annoncer son intention de ne pas signer le projet d’accord-cadre sur la qualité de vie au travail dans la Fonction publique, ouvert à la signature depuis janvier 2015.

Le texte, fruit de dix réunions depuis avril 2014, consacrait des droits nouveaux pour les agents travaillant dans le secteur public, en œuvrant en faveur de l’organisation du travail et d’une meilleure articulation entre vie personnelle et vie professionnelle.

Parmi les mesures proposées se trouvaient la mise en place d’un droit d’expression directe des agents ou l’encadrement du télétravail.

L’UNSA qui avait annoncé son intention de signer le texte est déçue alors que les mesures touchaient au bien-être des personnels. Elle dénonce le positionnement politique de certaines organisations syndicales.

Compte-tenu de l’importance de ce projet, la Ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a cependant « décidé de laisser un délai supplémentaire - jusqu’au mois de septembre - aux organisations syndicales non signataires », annonce-t-elle dans une déclaration transmise à l’AFP.

Le texte était initialement ouvert à la signature jusqu’à vendredi 20 février.