Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsQualité de vie au travail (QVT)



Dernière mise à jour :
vendredi 20 octobre 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Coffre-fort électronique : décidez-vous impérativement avant le 24 octobre 2017 !
vendredi 20 octobre

La DRH rectifie le tir !

Lors de la réunion des Délégués du personnel du 20 octobre 2017, la DRH indique contrairement à l’annonce qu’elle avait faite devant les Délégués syndicaux le 13 octobre dernier, que sans réponse avant le 24 octobre 2017, elle déposera automatiquement le bulletin de paie dans le coffre-fort électronique de l’agent.

Si le coffre-fort électronique n’est pas activé à cette date, il faudra alors lancer une procédure spéciale auprès des RH pour avoir accès à votre coffre-fort individuel.

Si vous souhaitez continuer à recevoir votre bulletin de paie par courrier vous devez impérativement faire la demande sur le lien suivant :

Formulaire de demande d’accompagnement au départ à la retraite mode d’emploi !
vendredi 6 octobre

Le formulaire vous permettant de demander le bénéfice de tout ou partie des mesures mises en place par l’accord du 6 juillet 2017 signé par le Directeur général de la CDC, l’UNSA, la CFDT, la CGT et le SNUP concernant l’accompagnement des parcours professionnels par la promotion de l’épargne salariale et de dispositifs liés aux départs à la retraite est en ligne.

Je suis concerné, je remplis le formulaire avant le 31 octobre 2017 (date limite fixée par la DRH pour entrer dans dispositif).

Autorisation d’absence pour les Fêtes religieuses : l’UNSA demande une clarification des règles !
mardi 26 septembre

Depuis quelques temps, des collègues nous font part d’une interprétation, par le service de gestion du temps, des règles concernant la circulaire Fonction publique relative à l’octroi de jour d’absence.

L’UNSA demande à la DRH de l’Etablissement public d’organiser rapidement un groupe de travail syndicats/DRH sur ce sujet.

Congés de fin d’année
jeudi 21 septembre

Les organisations syndicales demandent le report des congés 2017 sur la période des vacances scolaires 2018 (jusqu’au 5 janvier 2018).

La DRH donnera une réponse (positive ou négative) à la fin du mois de septembre

Compte Personnel de Formation (CPF)
vendredi 4 août

L’UNSA CDC demande l’organisation d’un groupe de travail, dès le mois de septembre 2017, avec la DRH pour faire le point sur les règles d’application du CPF au sein de l’Etablissement public entre les personnels de droit public et de droit privé.

lundi 26 janvier 2015
Les personnels auront voix au chapitre sur l’organisation de leur travail
L’UNSA signera l’accord sur la Qualité de Vie au Travail dans la Fonction publique

Le protocole d’accord sur la qualité de vie au travail des fonctionnaires prévoit d’associer davantage les agents publics aux évolutions de leur service, en leur donnant un “droit d’expression”.

Le gouvernement n’hésite pas à parler d’un “changement de culture” administrative à venir.

Le protocole d’accord sur la qualité de vie au travail des fonctionnaires, soumis à la signature des organisations syndicales – la négociation a pris fin le 8 janvier 2015 –, prévoit de revoir l’organisation collective des services en s’appuyant sur l’expertise de tous les agents.

Plusieurs circulaires de Matignon seront adressées dans les prochains mois aux ministères et aux employeurs publics pour notamment “mettre en place une démarche participative sur l’organisation collective du travail”.

En quelque sorte, le gouvernement entend développer une méthode “anti-RGPP” (Révision générale des politiques publiques) en associant les agents au changement plutôt que de leur imposer des directions et des réorganisations venues d’en haut.

Louable sur le papier, en attendant sa déclinaison dans les faits, le protocole d’accord propose d’instaurer “un droit d’expression directe des agents” pour “mieux prendre en compte la parole” des personnels.

Des “espaces d’expression sur le contenu, l’organisation et la qualité du travail” doivent favoriser ce droit au-delà des seules instances du dialogue social.

Consultés en amont

Les fonctionnaires, désormais considérés comme “acteurs des changements” pourront évoquer dans ces espaces d’expression des enjeux tels que les écarts entre travail prescrit et travail réel, les règles de leurs métiers, leur identité professionnelle, les normes de travail…

Plus généralement, les agents seront consultés en amont lors des projets de réorganisation des services.

Le protocole d’accord souligne : “Il est important que tous les agents soient concernés, y compris ceux en position d’encadrement et que leur participation repose sur le volontariat.” Et de préciser : “Afin de permettre la participation de tous, ces espaces sont organisés durant les heures de service.” Autant d’évolutions que les chefs de service et personnels encadrants devront décliner au quotidien.

Pour être validé, le document doit être signé par des syndicats représentant plus de la moitié des voix aux dernières élections professionnelles dans la Fonction publique. Cela devrait être le cas, le sujet faisant consensus.