Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsCHSCT



Dernière mise à jour :
lundi 29 mai 2017

Info en bref
Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

Budget 2017 de la CDC : avis négatif du CT
lundi 3 avril

Toutes les organisations syndicales représentatives ont émis un vote négatif lors du Comité technique du 31 mars dernier sur le projet de budget 2017 présenté par la Direction générale.

La Direction doit donc revoir sa copie…

L’UNSA a demandé au Directeur général d’une part de budgéter « l’extension de la PVO à tous les personnels » et d’autre part d’introduire un plan de pérennisation des emplois précaires.

Recrutement des temporaires vacances CDC en 2017
vendredi 24 février

La circulaire pour le recrutement des agents occasionnels pour la période des congés scolaires et universitaires de juin à septembre 2017 de l’Etablissement public figure sur CDMEDIA.

Attention, vous avez jusqu’au 13 mars 2017 pour retourner le dossier d’inscription aux correspondants RH.

mercredi 14 janvier 2015
Burn-out : sait-on vraiment de quoi l’on parle ?
L’UNSA souhaite que le CHSCT évoque et suive régulièrement l’évolution de cette maladie dans le milieu professionnel

Des chiffres inquiétants circulent sur le nombre toujours plus élevé de salariés guettés par l’épuisement professionnel. Au risque de voir des "burn-out" partout, alors qu’il reste difficile pour les médecins de les diagnostiquer.

Après le stress ou le harcèlement, le burn-out est-il en train de devenir le nouveau "mal du siècle" au travail ?

Depuis plusieurs mois, pétition et appels, par des médecins du travail ou des parlementaires, se succèdent. Ils alertent sur ce syndrome d’épuisement professionnel qui toucherait toujours plus de salariés en France, et appellent à sa reconnaissance comme maladie professionnelle.

Les chiffres évoqués sont alarmants

Début 2014, le cabinet de prévention des risques psychosociaux Technologia estimait à plus de 3 millions le nombre d’actifs "en risque élevé de burn-out".

Mardi, dans un sondage, 17% des salariés s’estimaient "potentiellement" en situation d’épuisement. Mais derrière l’inflation d’estimations, plus ou moins fiables, qu’en est-il vraiment ?

Un "risque" de burn-out ?

La notion de "risque" de burn-out "n’a rien de scientifique, car chacun d’entre nous peut être touché".

Les origines de l’épuisement sont multiples.

"Une surcharge, un travail trop intense, un mauvais équilibre entre vies professionnelle et privée, l’influence des nouvelles technologies qui privent d’une phase de récupération complète après le travail, ou encore un surinvestissement valorisé dans certaines entreprises ou administration de l’Etat.

Quant aux cas avérés qui parviennent jusqu’aux médecins ou psychologues, aucune source officielle ne les recense en France. "Une étude de 2010 évaluait à 19 000 le nombre de cas annuels de burn-out en Belgique.

Si, à partir de là, on extrapole à la population française, on évalue à 100 000 les cas pour la France." Préoccupant donc, mais loin des données les plus sombres.

Problème de définition

Au-delà de la cécité statistique, un autre problème se pose : l’absence de définition établie par le monde médical.

"On parle d’une maladie, et pourtant c’est le corps social - les spécialistes des risques psychosociaux, la direction générale du travail, les partenaires sociaux, etc. - et non la communauté scientifique, qui s’exprime sur le sujet", déplore Patrick Légeron.

"Il existe une description d’un syndrome, mais il n’est inscrit nulle part dans les classifications médicales. Un médecin ne peut donc pas faire au sens strict du terme un diagnostic de pathologie, comme il le ferait pour une dépression ou une addiction."

Depuis une trentaine d’années, des experts tentent pourtant de définir le phénomène.

Trois éléments

Le premier est un épuisement physique et mental : les gens sont vidés, au bout du rouleau. Le deuxième, c’est l’atteinte massive émotionnelle, quand les individus sont comme carbonisés, sans émotions. Vient enfin le sentiment d’inaptitude. Il faut que les trois soient réunis pour que l’on puisse parler de burn-out. Autrement, on est dans une autre forme de souffrance, comme la dépression."

Mais il faudrait encore déterminer les seuils à partir desquels les salariés touchés par ces trois dimensions en deviennent malades. "Tout comme une dépression est bien différente d’une tristesse, d’un blues ou d’un sentiment de découragement, il nous faut un curseur pour savoir quand l’on passe du mal-être à la maladie. A partir de quelle intensité, de quelle chronicité et avec quel caractère d’irréversibilité peut-on parler de burn-out ?"

Une souffrance bien réelle

Sans échelle précise, "il est facile de voir des burn-out partout, regrette le psychiatre. On entend des salariés dire qu’ils font un burn-out alors qu’ils reviennent en pleine forme après une semaine de vacances".

De même, être stressé dans son travail n’est pas le signe que l’on basculera forcément vers une détresse plus sévère. "L’organisme a des ressources pour y faire face lorsqu’il est ponctuel. Ce n’est que quand il devient chronique qu’un phénomène d’épuisement peut apparaître."

Comment expliquer alors le succès du mot "burn-out" dans le discours des experts, des employeurs et des salariés ? "Comme le stress et le harcèlement avant lui, ces phénomènes existent, mais servent aussi à mettre des mots sur d’autres situations de risques et de souffrance", juge l’experte. Autrement dit, évoquer le pire permet de prendre conscience que la souffrance au travail est bien réelle, et que l’entreprise ou l’administration a sa part de responsabilité.

Dans la même rubrique :
  1. Dossier UNSA Spécial Burn-Out
    24 mars 2017

  2. LE STRESS : FACTEUR D’ABSENTÉISME ?
    17 mars 2016

  3. Des CHSCT unis et réunis
    13 mars 2015

  4. Troubles musculo-squelettiques (TMS) : un guide Fonction publique en ligne pour une meilleure prévention
    23 février 2015

  5. Burn-out : sait-on vraiment de quoi l’on parle ?
    14 janvier 2015

  6. Attentat terroriste à Charlie hebdo, la CDC passe au niveau Vigipirate attentat
    8 janvier 2015

  7. L’UNSA agit pour la Santé au Travail au sein des CHSCT
    20 novembre 2014

  8. EBOLA : y a t-il des risques pour les personnels qui font de l’accueil du public ?
    30 octobre 2014

  9. Le CHSCT c’est votre quotidien
    24 septembre 2014

  10. Schéma immobilier Bordelais : l’UNSA interroge la Direction en CHSCT national
    3 juin 2014

  11. La lutte contre le harcèlement dans la Fonction publique pour la première fois encadrée par une circulaire
    1er avril 2014

  12. Retour sur le CHSCT Ile-de-France du mardi 19 novembre 2013
    19 novembre 2013

  13. L’UNSA a signé l’accord sur les risques psycho-sociaux dans la Fonction publique
    24 octobre 2013

  14. Une expertise agrée à DJF ?
    18 octobre 2013

  15. CHSCT Ile-de-France du 27 septembre 2013
    30 septembre 2013

  16. Retour de DEOF à Paris : la Direction dit OUI (enfin !)…
    27 septembre 2013

  17. Risques Pycho-Sociaux : une négociation qui avance au niveau de la Fonction publique !
    24 septembre 2013

  18. Risques psycho sociaux dans la Fonction publique : un accord cadre en négociation
    29 août 2013

  19. CHSCT : l’UNSA vous informe !
    17 mai 2013

  20. L’avis des représentants UNSA sur quelques dossiers évoqués en CHSCT Ile-de-France
    14 janvier 2013

  21. Le CHSCT central : rejet à l’unanimité des organisations syndicales (UNSA, CGT, CFDT, CGC) du projet NICE présenté par la Direction générale
    23 mai 2012

  22. Hall des caisses : le CHSCT en visite
    27 février 2012

  23. Mise en place du CHSCT national à la CDC
    16 février 2012

  24. CHSCT : ce qui change à partir de 2012
    9 septembre 2011

  25. Vers de nouveaux déménagements de services en Ile-de-France
    5 septembre 2011

  26. ACCORD SUR LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE
    30 août 2011

  27. Info UNSA CMHS : tempête tropicale Emily en Martinique
    8 août 2011

  28. BIENTÔT DES CHSCT dans les Administrations
    3 février 2010

  29. Déménagement Austerlitz 2
    28 janvier 2010

  30. Nouvel immeuble Quai de la gare : nom de code "Austerlitz 2"
    25 novembre 2009

  31. Santé et sécurité au travail dans la Fonction publique
    20 novembre 2009

  32. PANDÉMIE DE GRIPPE = FIÈVRE MÉDIATIQUE
    4 septembre 2009

  33. Les représentants du CMHS Ile de France interpellent le Président du CMHS
    25 août 2009

  34. Note de la DRH concernant les compensations sur les retards dus aux transports en commun
    20 mai 2009

  35. Un nouveau site Internet sur les conditions de travail
    18 janvier 2009

  36. CMHS : son rôle, ses missions...
    9 janvier 2009