Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsCHSCT



Dernière mise à jour :
jeudi 14 février 2019

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Rappel : départ à la retraite, ne partez pas en cours de mois !
jeudi 31 janvier

A savoir : L’article 46 de la loi n°2010-1330 du 9 novembre 2010 (JO du 10 novembre 2010) a mis fin au "traitement continué".

La pension est due à compter du premier jour du mois suivant la cessation de l’activité mais la rémunération est interrompue à compter du jour de la cessation d’activité.

Ces dispositions étant applicables aux pensions liquidées à compter du 1er juillet 2011, l’agent doit depuis cette date formuler sa demande de départ à la retraite avec une date d’effet au 1er jour du mois.

Campagne d’options pour les jours CET des personnels de la CDC
mercredi 23 janvier

La campagne d’options permettant aux personnels publics et privés de la CDC de faire un choix concernant les jours dont ils disposent sur leur CET est ouverte sur @Tempo du 23 janvier 2019 au 15 février 2019.

Voeux du DG : l’UNSA demande que le personnel mis à disposition soit invité
lundi 7 janvier

L’UNSA a saisi Eric Lombard par mail le 7 janvier 2019 pour que le personnel mis à disposition soit invité à sa cérémonie des vœux du 21 janvier prochain.

Monsieur le Directeur général,

Le personnel de la Caisse des dépôts mis à disposition n’a pas été convié cette année à votre cérémonie des vœux.

Jusqu’ici, ce personnel était invité et c’était une occasion unique pour eux d’échanger avec leurs anciens collègues et partenaires sociaux. Les vœux restaient leur dernier lien avec l’Etablissement public.

De plus, la population des agents mis à disposition représente un nombre dérisoire et ils ne comprennent pas votre choix de ne plus les inviter.

L’UNSA vous demande dès à présent de rectifier cet oubli et de bien vouloir les inviter à votre cérémonie du 21 janvier prochain.

Je vous remercie par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ma demande.

Bien à vous,

Salomé Vaillant, Secrétaire générale adjointe

Revalorisation des plafonds PEE PERCO 2019
vendredi 28 décembre

Les plafonds d’abondement employeur pour l’année 2019 sont augmentés de 2% :

- En dispositif fin de carrière, le plafond du PEE est de 748€ (733€ en 2018) et le plafond du PERCO de 6.484€ (6.357€ en 2018).

- Hors dispositif fin de carrière, le plafond de chaque produit est de 2.939€ (2.881€ en 2018) avec une limite PEE + PERCO fixée à 3.673€ (3.601€ en 2018).

Si vous souhaitez utiliser votre intéressement pour obtenir le maximum d’abondement PERCO, il faudra verser 2.162€ pour le dispositif fin de carrière et 1.960€ hors dispositif fin de carrière.

N’hésitez pas à demander un rendez-vous auprès d’un de vos permanents UNSA pour une étude personnalisée de votre situation.

Campagne EPA 2018
jeudi 20 décembre

La campagne d’Entretien Professionnel Annuel (EPA) sera ouverte le 3 janvier 2019 et se terminera le 22 février 2019.

A cette occasion, l’UNSA diffusera à tous les personnels de l’Etablissement public CDC un guide pratique de l’EPA.

jeudi 30 octobre 2014
EBOLA : y a t-il des risques pour les personnels qui font de l’accueil du public ?
L’UNSA demande la convocation d’un CHSCT national !

Retrouvez en pièce jointe quelques informations émanant du Ministère de la santé en direction des personnels qui font de l’accueil du public.

Information concernant l’épidémie d’Ebola

L’OMS a apporté les précisions suivantes :

- L’épidémie d’Ebola s’est déclenchée en mars avril 2014 et s’est étendue depuis juillet à 4 pays d’Afrique (Sierra Leone, Guinée, Liberia et Nigeria).

En France, un dispositif de veille sanitaire spécifique à Ebola a été mis en place dès mars 2014 , pour être en mesure d’identifier, de prendre en charge, et d’isoler très précocement toute personne susceptible d’être contagieuse sur le territoire. A ce jour l’Institut de Veille sanitaire (INVS) a déclaré : « aucun cas avéré n’est enregistré à ce jour sur le territoire français. »

Comment peut se traduire la maladie Les symptômes, sont une forte fièvre (supérieure à 38.5 C°) suivie de maux de tête et de douleurs musculaires de vomissements, de diarrhées et hémorragies.

La durée d’incubation est de 2 à 21 jours (8 à 10 jours en moyenne).

Comment se transmet la maladie ?

La maladie n’est pas une maladie infectieuse respiratoire, comme peut l’être le virus de la grippe. La maladie se transmet par contact direct avec le sang, et tout liquide biologique (sang, vomissement, salive, selles, ….) mais aussi avec les animaux sauvages vivants ou morts (éviter de manipuler ou de consommer de la viande de brousse notamment viandes de chauve-souris et de primates)

Il n’y a pas de transmission de la maladie lors de la période d’incubation, ce qui veut dire qu’une personne qui ne présente aucun symptôme même si elle vient d’une zone à risque n’est pas contagieuse, elle ne l’est qu’après l’apparition d’une forte fièvre.

La personne atteinte de la maladie ne peut en principe plus se déplacer de manière autonome, ce qui relativise les risques encourus par la population, seul le personnel soignant est potentiellement soumis à risque.

NB : Tous les liquides biologiques sont considérés comme contaminants chez les personnes symptomatiques mais pour cela ils nécessitent un passage par les muqueuses ou une inoculation

- Il n’y a pas de risque sur une peau saine.

Quels sont les risques encourus ?

Pour la population vivant sur le sol français :

Les ministères de la santé ont mis en oeuvre un dispositif de détection, d’analyse et de traitement des personnes atteintes :

- Détection de cas suspects avant le départ d’un pays où sévit la maladie par la prise de température et l’éviction au départ de toute personne ayant de la fièvre, surveillance pendant le trajet, prises en charge dans les aéroports en cas de suspicion d’un cas pendant le vol ).

- Information des voyageurs au retour des zones où sévit la maladie.

- Information des services de secours, consignes aux personnels de santé.

C’est en ce sens que le risque pour la population résidant en France est considéré comme très faible.

Pour les agents recevant du public et qui sont susceptibles d’être au contact de personnes en provenance des pays touchés par l’épidémie, le fait de garder une distance normale avec le public est suffisant pour se protéger d’autant plus que, de l’avis des spécialistes, une personne malade perd très vite son autonomie et n’aurait donc aucune capacité à se déplacer pour effectuer des démarches administratives.

Par ailleurs les règles en matière de nettoyage des mains sont toujours de rigueur et à rappeler.

L’UNSA CDC souhaite que la Direction générale convoque un CHSCT national sur ce sujet.

Documents joints à cet article :
Dans la même rubrique :
  1. REORGANISATIONS, A QUAND LA FIN ???
    11 octobre 2018

  2. AGIR ENSEMBLE contre le BURN OUT !!
    23 mars 2018

  3. MIRPS EPISODE 2 - Après le déménagement...
    20 mars 2018

  4. MIRPS…. Prière de déménager... L’UNSA dit NON dans ces conditions !
    14 février 2018

  5. Déménagement des équipes de la Direction régionale de Lille
    30 août 2017

  6. Immeuble A3 : le jeu des 7 erreurs
    22 août 2017

  7. Canicule : l’UNSA interpelle Catherine Mayenobe, Présidente du CHSCTN
    22 juin 2017

  8. Dossier UNSA Spécial Burn-Out
    24 mars 2017

  9. Attentat terroriste à Charlie hebdo, la CDC passe au niveau Vigipirate attentat
    8 janvier 2015

  10. L’UNSA agit pour la Santé au Travail au sein des CHSCT
    20 novembre 2014

  11. EBOLA : y a t-il des risques pour les personnels qui font de l’accueil du public ?
    30 octobre 2014

  12. Le CHSCT c’est votre quotidien
    24 septembre 2014

  13. Schéma immobilier Bordelais : l’UNSA interroge la Direction en CHSCT national
    3 juin 2014

  14. La lutte contre le harcèlement dans la Fonction publique pour la première fois encadrée par une circulaire
    1er avril 2014

  15. Retour sur le CHSCT Ile-de-France du mardi 19 novembre 2013
    19 novembre 2013

  16. L’UNSA a signé l’accord sur les risques psycho-sociaux dans la Fonction publique
    24 octobre 2013

  17. Une expertise agrée à DJF ?
    18 octobre 2013

  18. CHSCT Ile-de-France du 27 septembre 2013
    30 septembre 2013

  19. Retour de DEOF à Paris : la Direction dit OUI (enfin !)…
    27 septembre 2013

  20. Risques Pycho-Sociaux : une négociation qui avance au niveau de la Fonction publique !
    24 septembre 2013

  21. Risques psycho sociaux dans la Fonction publique : un accord cadre en négociation
    29 août 2013

  22. CHSCT : l’UNSA vous informe !
    17 mai 2013

  23. L’avis des représentants UNSA sur quelques dossiers évoqués en CHSCT Ile-de-France
    14 janvier 2013

  24. Le CHSCT central : rejet à l’unanimité des organisations syndicales (UNSA, CGT, CFDT, CGC) du projet NICE présenté par la Direction générale
    23 mai 2012

  25. Mise en place du CHSCT national à la CDC
    16 février 2012

  26. CHSCT : ce qui change à partir de 2012
    9 septembre 2011

  27. ACCORD SUR LA SANTE ET LA SECURITE AU TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE
    30 août 2011