Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEgalité H/F



Dernière mise à jour :
mercredi 19 septembre 2018

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Fin des prélèvements sur salaire des frais AGR : l’UNSA dénonce cette décision unilatérale de la DRH !
vendredi 27 juillet

Lors du Comité technique national du 21 juin dernier, l’UNSA a interpelé le Directeur général sur la fin des prélèvements sur salaire des frais de restauration AGR, des mensualités liées à certains prêts MSG et des cotisations de CDC Mutuelle pour les fonctionnaires.

Dans la cadre de la Qualité de Vie au Travail, l’UNSA a dénoncé cette décision unilatérale de la DRH et a demandé que le prélèvement sur salaire de ces frais soit maintenu.

L’ensemble des organisations syndicales a porté cette revendication mais la Direction a fait la sourde oreille.

DECS Transfert partiel d’activité : deuxième avis negatif du CT !
mercredi 25 juillet

Lors du Comité technique national du 13 juillet 2018, l’ensemble des organisations syndicales avaient voté « contre » le transfert d’activité de DECS vers Bpifrance.

Suite à cela, un Comité technique national extraordinaire a été convoqué le 25 juillet pour représenter le dossier, comme prévu par les textes.

De nouveau, ce projet a recueilli un vote « contre » des organisations syndicales. a Un groupe de travail est prévu à l’automne pour accompagner les personnels.

Vote CT du 25 juillet 2018 :

Contre : UNSA, CFDT, CGC et SNUP.

Projet d’organisation de la Caisse des Dépôts
vendredi 13 juillet

Le Directeur général a présenté lors du Comité technique national du 13 juillet 2018 le projet d’arrêté portant organisation de la Caisse des Dépôts.

Celui-ci a donné lieu à un long débat sur le positionnement notamment du Directeur général adjoint, Olivier SICHEL, qui aujourd’hui ne fait toujours pas partie des sept Directeurs nommés par décret.

De ce fait, l’UNSA a voté Contre le projet, ainsi que la CGT et le SNUP.

La CFDT et la CGC se sont abstenues.

La CFDT et la Caisse des Dépôts : une longue histoire d’amour !
vendredi 29 juin

Après avoir accueilli dans nos murs Edmond Maire dans les années 2000, Nicole Notat en 2002, Jean-Marie Spaeth de 2003 à 2010, voici maintenant le tour de Véronique Descacq actuelle secrétaire générale adjointe de la CFDT.

La CDC serait-elle le vivier de reclassement des syndicalistes CFDT ???

Un problème avec Fongépar ? Pas de soucis, pour la Direction tout va bien !
vendredi 8 juin

L’UNSA a dénoncé plusieurs fois auprès de la Direction les dysfonctionnements de Fongépar qui sont récurrents depuis le début de l’année.

Les réponses apportées sont désarmantes… La Direction nous explique que la MSG et les RH ont été au top et ont réglé les problèmes. Dans le même temps, cette même Direction nous explique que les réclamations et demandes d’informations sont réglées sous 10 jours…nous sommes en juin et rien n’a été fait.

En résumé, circulez, il n’y a rien à voir !

Le manque de surveillance de Fongépar est criante et l’UNSA demande rapidement la mise en place de processus clair.

vendredi 27 janvier 2012
Egalité professionnelle Hommes / Femmes : un engagement unanime

A quelques semaines de la fin du mandat du Directeur général, toutes les organisations syndicales viennent de signer un avenant à l’accord de 2007, avec l’objectif de franchir une nouvelle étape au sein de la CDC.

En effet, l’accord sur l’égalité professionnelle de 2007 n’a pas été intégralement respecté : il prévoyait, entre autres, la suppression des inégalités sur la rémunération à échéance de 3 ans.

Force est de constater que cet objectif, et non des moindres, n’a pas été réalisé. Cet accord à durée indéterminée comporte en effet des indicateurs et des plans d’actions qui doivent être renégociés tous les 3 ans par le biais d’avenants.

La lenteur du chantier de négociation de ce premier avenant nous a conduit à un retard de près de 2 ans pour sa signature, délai considérable au regard de sa durée de vie de 3 ans. Nous espérons cependant que l’avenant suivant s’inscrira bien dans le calendrier prévu par les textes, car si le sujet est complexe, il est également de la plus haute importance. La volonté politique énoncée dans le préambule engage en tout cas la Direction à agir en faisant de l’égalité de traitement une priorité de sa gestion des ressources humaines et d’aller au-delà d’un simple affichage.

En effet, cet avenant devrait permettre de compléter de manière plus concrète l’accord dont les manques sont apparus au fil du temps.

Des avancées sont inscrites sur le papier, par le biais d’un plan d’actions précis dont nous attendons la traduction sur le terrain.

Il reste encore un long chemin à parcourir sur les 2 thèmes principaux que sont la rémunération tout comme la mixité des emplois.

La transparence et l’égalité sur les questions de rémunération ne sont pas encore de mise principalement dans les emplois supérieurs et aucun engagement sur le thème de l’accès des femmes à tous les niveaux de responsabilité n’est encore affiché.

Ce chantier reste donc ouvert et l’UNSA maintiendra son engagement dans la construction de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Néanmoins, cet avenant marque un pas important et c’est pourquoi l’UNSA l’a signé sans réserve.

Documents joints à cet article :