Site UNSA Groupe CDC - AccueilDossiers communsEgalité H/F



Dernière mise à jour :
jeudi 13 juillet 2017

Mots-clés
Mots clés :
edito
Info en bref
Information sur les négociations en cours « IDR/Mobilités
jeudi 22 juin

Après plusieurs mois de négociations, la Direction présentera au Comité technique national du 27 juin 2017 un projet d’accord concernant le dispositif de transition de l’Indemnité de Départ à la Retraite (IDR).

La négociation d’un nouveau dispositif d’indemnité pour les mobilités géographiques débutera en septembre pour la présentation d’un projet d’accord au Comité technique national du 19 octobre 2017.

Projet d’accord sur les moyens syndicaux à la CDC
jeudi 1er juin

La Direction a présenté lors du CTN du 29 mai 2017 un projet d’avenant à l’accord sur les moyens syndicaux existant. Celui-ci concerne désormais l’ensemble des organisations syndicales publiques et privées et s’articule autour de plusieurs chapitres concernant les moyens humains, l’utilisation des nouvelles technologies, les moyens matériels et financiers, ainsi qu’un dispositif de reconnaissance des parcours professionnels des permanents syndicaux et mandatés.

L’UNSA considère que le projet intègre un certain nombre d’améliorations et signera l’avenant.

Expérimentation de la semaine de 4 jours : ouverture des candidatures
jeudi 11 mai

Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai 2017.

Si vous êtes intéressé, l’UNSA, signataire de l’accord QVT, vous invite à consulter la procédure de candidature RH et les modalités pratiques d’exercice de la semaine de 4 jours (plages de travail, amplitude horaire, droits à congés, fixation du jour d’absence, etc.) sur l’intranet Cdmédia !

Les candidats retenus seront informés au plus tard le 30 juin 2017, pour un démarrage du dispositif dès le 4 septembre 2017.

Remplacement de l’IDR par une mesure carrière pour tous !
vendredi 5 mai

Dans le cadre des discussions en cours avec la Direction générale de la CDC, l’UNSA vient d’adresser à la DRH des propositions concrètes et constructives pour mettre en place un nouveau dispositif en direction de tous les personnels publics et privés.

L’UNSA agit également au sein de l’intersyndicale avec les organisations syndicales responsables pour chercher des solutions communes.

Maintien des indemnités de départ à la retraite (IDR) et des indemnités de mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017 pour les personnels de la CDC
mercredi 19 avril

Suite à l’interpellation des organisations syndicales lors de la première séance de négociation le 4 avril dernier, le DRH de l’Etablissement public a confirmé que les indemnités figurant dans l’accord-cadre et dans la convention collective seront versées à tous les personnels qui effectueront un départ à la retraite ou une mobilité géographique jusqu’au 31 décembre 2017.

Des négociations vont désormais s’ouvrir avec les organisations syndicales représentatives pour trouver une mesure de substitution à l’IDR notamment par le biais de supports légaux comme le PERCO pour l’ensemble des personnels. Idem pour les indemnités de mobilité géographique.

Dans ce cadre, l’UNSA fera part dans les prochains jours de propositions concrètes en direction des fonctionnaires et salariés de la Caisse des Dépôts avec l’objectif affiché de construire un système performant et solide pour l’avenir.

vendredi 27 janvier 2012
Egalité professionnelle Hommes / Femmes : un engagement unanime

A quelques semaines de la fin du mandat du Directeur général, toutes les organisations syndicales viennent de signer un avenant à l’accord de 2007, avec l’objectif de franchir une nouvelle étape au sein de la CDC.

En effet, l’accord sur l’égalité professionnelle de 2007 n’a pas été intégralement respecté : il prévoyait, entre autres, la suppression des inégalités sur la rémunération à échéance de 3 ans.

Force est de constater que cet objectif, et non des moindres, n’a pas été réalisé. Cet accord à durée indéterminée comporte en effet des indicateurs et des plans d’actions qui doivent être renégociés tous les 3 ans par le biais d’avenants.

La lenteur du chantier de négociation de ce premier avenant nous a conduit à un retard de près de 2 ans pour sa signature, délai considérable au regard de sa durée de vie de 3 ans. Nous espérons cependant que l’avenant suivant s’inscrira bien dans le calendrier prévu par les textes, car si le sujet est complexe, il est également de la plus haute importance. La volonté politique énoncée dans le préambule engage en tout cas la Direction à agir en faisant de l’égalité de traitement une priorité de sa gestion des ressources humaines et d’aller au-delà d’un simple affichage.

En effet, cet avenant devrait permettre de compléter de manière plus concrète l’accord dont les manques sont apparus au fil du temps.

Des avancées sont inscrites sur le papier, par le biais d’un plan d’actions précis dont nous attendons la traduction sur le terrain.

Il reste encore un long chemin à parcourir sur les 2 thèmes principaux que sont la rémunération tout comme la mixité des emplois.

La transparence et l’égalité sur les questions de rémunération ne sont pas encore de mise principalement dans les emplois supérieurs et aucun engagement sur le thème de l’accès des femmes à tous les niveaux de responsabilité n’est encore affiché.

Ce chantier reste donc ouvert et l’UNSA maintiendra son engagement dans la construction de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Néanmoins, cet avenant marque un pas important et c’est pourquoi l’UNSA l’a signé sans réserve.

Documents joints à cet article :